Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

6.1.24 Et

Normalement, la conjonction et n’est pas précédée de la virgule lorsqu’elle relie deux termes de valeur équivalente, par exemple deux sujets, deux compléments, deux verbes, etc. :

  • Elles ont acheté des pommes et des oranges.
  • Les agents et les coordonnateurs doivent travailler en étroite collaboration.
  • Il mange et boit beaucoup.

Et s’emploie également sans virgule lorsqu’il réunit les deux derniers termes d’une énumération :

  • J’ai acheté des pommes, des oranges, de la laitue et des épinards.

Dans de nombreux cas, toutefois, il est non seulement permis, mais indiqué de faire précéder la conjonction et de la virgule :

On veut détacher un élément pour marquer une insistance, créer un effet de surprise ou de chute, souligner une opposition ou une conséquence :

  • Ils avaient promis de venir, et ils sont venus.
  • Elle a dit qu’elle détestait son travail à son mari, à ses amis, et à son patron.

Les éléments coordonnés sont longs ou nombreux

  • Notre grande erreur est d’essayer d’obtenir de chacun en particulier les vertus qu’il n’a pas, et de négliger de cultiver celles qu’il possède (M. Yourcenar).
  • La Commission arrivera sans doute à la conclusion que la cogénération est un mode de production d’électricité dont la rentabilité à long terme est difficile à évaluer, et qu’elle ne constitue au fond qu’une nouvelle source de pollution.

La conjonction unit des membres de phrase qui diffèrent par le sujet et il y a un risque d’équivoque :

  • Olivier affectionne le théâtre, et Rita adore le cinéma.

Dans ce dernier exemple, le danger d’équivoque vient de ce que le premier verbe est suivi d’un complément. L’absence de pause devant et pourrait donner à penser qu’Olivier affectionne et le théâtre et Rita. La virgule empêche que le lecteur ne mette sur le même plan des mots qui ont dans la phrase une fonction grammaticale différente. Aussi la virgule n’est-elle pas nécessaire lorsqu’il n’y a pas d’équivoque possible :

  • Les oiseaux gazouillent et les abeilles bourdonnent.
  • Line chante et Suzanne danse.

Le dernier élément est suivi d’un développement qui ne s’applique qu’à lui :

  • Elle avait invité quelques amis, des voisins, et ses vieux parents toujours malades.

La suppression de la virgule devant et pourrait donner à penser que sont toujours malades non seulement les vieux parents, mais aussi les amis et les voisins.

Les éléments coordonnés sont nombreux et distincts

  • Il a des problèmes financiers parce qu’il n’a pas établi de budget et qu’il a trop dépensé, et des problèmes de santé parce qu’il ne dort pas assez.

Et est précédé d’une incise

  • Elle est en vacances, m’a-t-on dit, et ne reviendra pas avant un mois.

On répète la conjonction devant chaque élément d’une énumération pour donner plus de force à l’expression :

  • Et l’équipement, et les ressources, et les locaux sont insuffisants.

Lorsque l’énumération comprend uniquement deux termes précédés chacun de la conjonction et, la virgule n’est pas nécessaire :

  • C’est une employée qui aime et planifier et coordonner.

Lorsque et précède le premier élément d’une énumération comportant plus de deux termes, il est indiqué d’omettre la virgule devant le premier et :

  • Il est allé et à Paris, et à Londres, et à Tokyo.

Cependant, on met la virgule devant le premier et lorsqu’il précède le deuxième élément de l’énumération :

  • Il est allé à Paris, et à Londres, et à Tokyo.

Si l’énumération constitue une apposition, c’est-à-dire si elle a une valeur explicative (voir 6.1.1 Déterminatif et explicatif), on doit mettre une virgule devant le premier élément, et cela même si la série ne comporte que deux termes :

  • Elle a eu le temps de tout relire, et les rapports et les procès-verbaux.