Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

6.6.1 Place du point d’exclamation

On met un point d’exclamation après une interjection ou une locution interjective employée isolément de même qu’après toute phrase exclamative, introduite ou non par un adjectif exclamatif :

  • Hélas!
  • Par exemple!
  • Encore une réunion!

Quand une phrase commence par une interjection, on met un point d’exclamation après cette interjection ainsi qu’à la fin de la proposition suivante — si cette dernière est exclamative. Comparer :

  • Hourra! Un nouveau photocopieur!
  • Ah non! Il pleut et j’ai oublié mon parapluie.

On répète le point d’exclamation après chaque élément quand une suite de phrases exclamatives sont suffisamment indépendantes les unes des autres :

  • Quel dommage! Quel scandale pour la famille!

Par contre, s’il y a une gradation d’idées, il suffit de mettre un point d’exclamation à la fin de la phrase :

  • C’est si ennuyeux, si regrettable!