Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

6.7.7 Les points de suspension et les autres signes

Lorsqu’une phrase se termine par des points de suspension, il ne faut pas mettre de point final. Il convient également de respecter la règle communément admise qui veut que les points de suspension se confondent avec le point abréviatif :

  • Je n’ai plus qu’un seul recours…
  • Des irrégularités auraient encore été commises par la société Inforum inc…

Les points de suspension se placent généralement devant la virgule et le point-virgule :

  • La littérature, la politique, l’histoire…, tous les sujets l’intéressent.
  • En vain a-t-il consulté les dictionnaires, les grammaires, les encyclopédies, les ouvrages de langue…; en vain a-t-il interrogé les professeurs et les spécialistes.

La place des points d’interrogation et d’exclamation par rapport aux points de suspension est déterminée par le sens de la phrase. Si c’est la phrase interrogative ou exclamative elle-même qui est interrompue, les points de suspension viennent en premier :

  • Allez-vous venir à…?
  • Est-ce que j’en ai assez de ces…!

Si c’est la suite de la phrase ou la phrase suivante qui est laissée en suspens, ils sont placés après :

  • Qu’est-ce qui vous intéresse? les sciences? la géographie? les mathématiques?…