Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada
Rechercher dans TERMIUM Plus®

7.2.6 Citation double

Il arrive qu’une citation (la citation principale) en contienne une autre (la citation interne). Il est important dans ce cas que l’on puisse bien distinguer les deux citations ainsi emboîtées.

Le cas de la citation principale est toujours réglé automatiquement, car elle doit, bien sûr, être présentée de la même manière que toutes les autres citations dans le texte. La seule décision à prendre concerne la façon de signaler la citation interne. Ce choix se fait en fonction du procédé employé pour la citation principale.

a) La citation principale est entre guillemets

Si la citation principale est encadrée de guillemets français (« »), la meilleure façon d’indiquer la citation interne est de l’encadrer de guillemets anglais (“ ”) :

  • Jacques Godbout dépeint le climat politique qui régnait dans les années quarante : « Dans le village de Lanoraie, où nous passions les vacances d’été, un curé affublé d’une perruque carrée, le teint blême, terminait ses sermons par la célèbre formule : “L’enfer est rouge, le ciel est bleu.” Nous étions, enfants libéraux, condamnés à l’enfer. »
  • Je vous cite, pour mémoire, le procès-verbal de la dernière réunion : « L’Assemblée juge nécessaire de proposer la modification suivante à l’article 8 du règlement : “Le conseil se compose au maximum de neuf membres.” »

Si l’on ne dispose pas de guillemets anglais, on peut toujours employer les doubles apostrophes (").

Une autre façon de procéder consiste à recourir à l’italique pour la citation interne. Mais il doit être très clair dans l’esprit du lecteur que les mots en italique sont une citation, et non simplement des mots mis en relief par le rédacteur lui-même (voir 5.3.7 Mise en relief) :

  • André Maurois cherche à cerner la notion de travail : « Qu’est-ce au juste que travailler? Ouvrons Littré  : travailler : se donner de la peine pour exécuter un ouvrage. La définition ne nous semble pas excellente. Pourquoi se donner de la peine? Ne peut-on travailler dans la joie? »

Quand on juge que la citation interne est longue, on peut simplement la mettre en retrait, avec ou sans italique :

  • L’historien Guy Frégault rappelle comment fut décidée la déportation des Acadiens : « Belcher a résumé les principes de la politique anglaise en Acadie. C’est le 28 juillet 1755. Le même jour, le conseil de la Nouvelle-Écosse prend sa décision; ou plutôt, car son rôle est modeste, il se contente de déclarer :

Comme il avait été décidé antécédemment d’expulser les habitants français de la province s’ils refusaient de prêter le serment, il n’y avait plus par conséquent qu’à prendre les mesures nécessaires pour opérer leur expulsion et à décider à quels endroits les expulser.

Lawrence et les conseillers, avec qui siègent les amiraux Boscawen et Mostyn, recommandent “à l’unanimité” de “disperser” les Acadiens dans les colonies américaines. » Frégault montre que la déportation, loin d’être un brusque accès de violence, a été une politique réfléchie qui s’est poursuivie pendant huit ans.

Remarque

On traite ainsi non seulement les citations proprement dites, mais tous les cas où les guillemets remplissent une fonction quelconque à l’intérieur d’une citation, comme lorsqu’ils isolent un mot se désignant lui-même :

  • « L’expression “sécurité d’emploi” est en voie de devenir un archaïsme », a dit la conférencière.
  • « L’expression sécurité d’emploi est en voie de devenir un archaïsme », a dit la conférencière.

b) La citation principale est en italique

Si la citation principale est en italique, on peut signaler la citation interne à l’aide des guillemets, sans quitter l’italique :

  • Je vous cite, pour mémoire, le procès-verbal de la dernière réunion : L’Assemblée juge nécessaire de proposer la modification suivante à l’article 8 du règlement : « Le conseil se compose au maximum de neuf membres. »

Un bon nombre d’auteurs préfèrent revenir au caractère ordinaire pour la citation interne, mais le résultat n’est pas toujours heureux :

  • Je vous cite, pour mémoire, le procès-verbal de la dernière réunion : L’Assemblée juge nécessaire de proposer la modification suivante à l’article 8 du règlement : Le conseil se compose au maximum de neuf membres.

Quand la citation interne est longue, on peut la mettre en retrait, en revenant au caractère ordinaire :

  • L’historien Guy Frégault rappelle comment fut décidée la déportation des Acadiens : Belcher a résumé les principes de la politique anglaise en Acadie. C’est le 28 juillet 1755. Le même jour, le conseil de la Nouvelle-Écosse prend sa décision […] :

Comme il avait été décidé antécédemment d’expulser les habitants français de la province s’ils refusaient de prêter le serment…

Lawrence et les conseillers, avec qui siègent les amiraux Boscawen et Mostyn, recommandent « à l’unanimité » de « disperser » les Acadiens dans les colonies américaines. Frégault montre que la déportation…

c) La citation principale est en petits caractères

Une citation double se retrouvera en petits caractères si elle est longue et que l’on a mis en petits caractères toutes les citations longues dans le texte [voir 7.2.4c) Citation longue]. Dans ce cas, la façon la plus simple de signaler une citation interne est de l’encadrer de guillemets  :

  • L’historien Guy Frégault rappelle comment fut décidée la déportation des Acadiens :

    Belcher a résumé les principes de la politique anglaise en Acadie. C’est le 28 juillet 1755. Le même jour, le conseil de la Nouvelle-Écosse prend sa décision […] : « Comme il avait été décidé antécédemment d’expulser les habitants français de la province s’ils refusaient de prêter le serment… » Lawrence et les conseillers, avec qui siègent les amiraux Boscawen et Mostyn, recommandent « à l’unanimité » de « disperser » les Acadiens dans les colonies américaines.

    Frégault montre que la déportation...

Si on souhaite détacher la citation interne elle-même, on la met en retrait :

  • L’historien Guy Frégault rappelle comment fut décidée la déportation des Acadiens :

    Belcher a résumé les principes de la politique anglaise en Acadie. C’est le 28 juillet 1755. Le même jour, le conseil de la Nouvelle-Écosse prend sa décision [...] :

Comme il avait été décidé antécédemment d’expulser les habitants français de la province s’ils refusaient de prêter le serment...

Lawrence et les conseillers, avec qui siègent les amiraux Boscawen et Mostyn, recommandent « à l’unanimité » de « disperser » les Acadiens dans les colonies américaines.

Frégault montre que la déportation...

d) La citation principale est en retrait

Si une citation double est en retrait, la meilleure façon d’indiquer la citation interne est d’employer les guillemets :

  • L’historien Guy Frégault rappelle comment fut décidée la déportation des Acadiens :

Belcher a résumé les principes de la politique anglaise en Acadie. C’est le 28 juillet 1755. Le même jour, le conseil de la Nouvelle- Écosse prend sa décision [...] : « Comme il avait été décidé antécédemment d’expulser les habitants français de la province s’ils refusaient de prêter le serment... » Lawrence et les conseillers, avec qui siègent les amiraux Boscawen et Mostyn, recommandent « à l’unanimité » de « disperser » les Acadiens dans les colonies américaines.

Frégault montre que la déportation…

On peut préférer l’italique aux guillemets pour la citation interne. Et, pour faire ressortir celle-ci, on peut en outre la mettre en retrait par rapport à la citation principale :

  • L’historien Guy Frégault rappelle comment fut décidée la déportation des Acadiens :

Belcher a résumé les principes de la politique anglaise en Acadie. C’est le 28 juillet 1755. Le même jour, le conseil de la Nouvelle-Écosse prend sa décision […] :

Comme il avait été décidé antécédemment d’expulser les habitants français de la province s’ils refusaient de prêter le serment…

Lawrence et les conseillers, avec qui siègent les amiraux Boscawen et Mostyn, recommandent à l’unanimité de disperser les Acadiens dans les colonies américaines.

Frégault montre que la déportation…

Remarque

Quand une citation interne contient elle-même une troisième citation, une façon caractéristique de procéder consiste à recourir aux trois types de guillemets (voir 7.1 Types de guillemets). On peut aussi employer l’italique :

  • « L’employé a déclaré : “J’étais présent au moment de l’incident, et le surveillant m’a ordonné de ‘téléphoner immédiatement pour demander de l’aide’. J’ai composé le numéro d’urgence, j’ai laissé sonner vingt coups et on n’a jamais répondu.” Il nie toute responsabilité. »
         ou
    « L’employé a déclaré : “J’étais présent au moment de l’incident, et le surveillant m’a ordonné de téléphoner immédiatement pour demander de l’aide. J’ai composé le numéro d’urgence, j’ai laissé sonner vingt coups et on n’a jamais répondu.” Il nie toute responsabilité. »

Il est facile de concevoir de nombreuses combinaisons pour les citations triples. On part du procédé utilisé pour les citations doubles. Si on emploie les guillemets, on commence toujours par les guillemets français. Voici d’autres séquences possibles :

  • italique/guillemets français/guillemets anglais
  • petits caractères/guillemets français/guillemets anglais
  • mise en retrait/guillemets français/guillemets anglais, etc.