Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

1.3.3 Préfixes

On forme les multiples et sous-multiples des unités à l’aide des préfixes; ceux-ci se joignent sans espace et sans trait d’union aux noms des unités :

  • décalitre
  • kilomètre
  • milligramme

De même, le symbole du préfixe se juxtapose directement au symbole de l’unité :

  • da (déca) + g (gramme) = dag (décagramme)
  • k (kilo) + g (gramme) = kg (kilogramme)

1.3.4 Tableau des préfixes

Voici, avec leurs symboles et leurs facteurs de conversion, les préfixes qui servent à la composition des multiples et sous-multiples décimaux jusqu’à la puissance 18 :

Préfixe Symbole Expression numérique Puissance
exa E 1 000 000 000 000 000 000 1018
péta P 1 000 000 000 000 000 1015
téra T 1 000 000 000 000 1012
giga G 1 000 000 000 109
méga M 1 000 000 106
kilo k 1 000 10
hecto h 100 102
déca da 10 101
    1 100
déci d 0,1 10-1
centi c 0,01 10-2
milli m 0,001 10-3
micro µ 0,000,001 10-6
nano n 0,000 000 001 10-9
pico p 0,000 000 000 001 10-12
femto f 0,000 000 000 000 001 10-15
atto a 0,000 000 000 000 000 001 10-18

3.2.3 Principes d’écriture

a) Article

L’article prend la majuscule lorsqu’il est le premier élément d’une appellation ou d’un titre :

  • Le malade imaginaire
  • La Ronge (ville de la Saskatchewan)

En cours de phrase, l’article se plie aux lois de la syntaxe : c’est dire que l’article défini le ou les, précédé de la préposition à ou de, prend la forme contractée, et qu’il se met alors en caractères ordinaires, avec minuscule initiale :

  • J’ai lu Le malade imaginaire en une soirée.
  • Je n’ai lu que quelques pages du Malade imaginaire.

Voir aussi 3.3.41 R.1 Titres d’écrits et autres.

b) Trait d’union

Le nom commun composé conserve ses traits d’union lorsqu’il devient nom propre :

  • la boutique Croque-Monsieur

Il en est de même pour le nom propre composé que l’on abrège :

  • Î.-P.-É. pour Île-du-Prince-Édouard

c) Préfixe

Les préfixes qui sont suivis d’un trait d’union dans un nom propre prennent la majuscule initiale :

  • l’Anti-Liban (chaîne de montagnes)
  • la Contre-Réforme
  • la région de l’Entre-Deux-Mers
  • les Néo-Zélandais

Toutefois, ces préfixes gardent la minuscule lorsqu’ils ne forment pas, avec les éléments auxquels ils sont joints par le trait d’union, un nom ou une dénomination véritable :

  • une manifestation anti-États-Unis
  • des pseudo-Français
  • nos alliés d’outre-Atlantique

d) Adjectif antéposé

Dans un nom propre composé ou une dénomination, comme dans le surnom d’une région, l’adjectif placé avant le premier substantif prend la majuscule :

  • la Grande-Bretagne
  • le Moyen-Orient
  • le Nouveau Monde
  • le Troisième Reich
  • les Hautes Études commerciales

e) Accents et autres signes

On doit mettre tous les signes orthographiques exigés par les mots (accent, cédille, tréma), y compris l’accent sur la préposition à :

  • Émilie
  • À la recherche du temps perdu

Cette règle s’applique notamment aux abréviations; seuls font exception les sigles proprement dits et les acronymes écrits tout en majuscules (voir 1.2.2 Règles d’écriture). On écrit donc :

  • É.-U. = États-Unis
  • Î.-P.-É. = Île-du-Prince-Édouard

       mais
  • CEE = Communauté économique européenne

f) Lettres soudées dans un nom propre

Lorsque les deux premières lettres d’un nom propre sont soudées, elles prennent l’une et l’autre la majuscule :

  • Le complexe d’œdipe est un élément central de la psychanalyse freudienne.
  • Les Ægates sont des îles proches de la Sicile.