Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

 
Recherche

11.2.2 Genre et article

On trouve généralement le genre des noms de pays dans les dictionnaires courants (voir aussi 11.2.8 Liste des États souverains). Il est beaucoup plus difficile cependant d’y trouver celui des appellations qui désignent les États fédératifs, les régions, les villes, etc. Les dictionnaires et les encyclopédies n’en mentionnent habituellement pas le genre, bien que parfois un accord de participe dans le corps d’un article puisse nous éclairer. Et une fois connu le genre, il reste encore à savoir si le nom requiert l’article ou non.

Les ouvrages hésitent à se prononcer parce que l’usage n’est pas toujours fixé, tant pour le genre que pour l’emploi de l’article. Il existe heureusement des moyens de se tirer d’affaire :

Si aucun genre n’est indiqué. On peut employer un générique comme « l’État de », « la province de », « la région de », etc. :

  • l’État d’Oaxaca

Si le genre est indiqué. Le toponyme est parfois suivi de la mention « n. m. » ou « n. f. ». Il ne reste plus qu’à savoir s’il requiert l’article ou non. Si la réponse ne se trouve pas dans le corps du texte, on peut supposer que le toponyme exige l’article, comme c’est le cas la plupart du temps :

  • l’Andhra Pradesh
  • le Minas Gerais

Si le genre est connu mais que les ouvrages se contredisent. Par exemple, Sri Lanka est féminin et s’écrit sans article selon Le lexique des Nations Unies, tandis que certains dictionnaires lui attribuent le genre masculin avec article (le Sri Lanka). En ce qui concerne les noms de pays, il est préférable de suivre l’usage adopté par les grands organismes internationaux.