Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

 
Recherche

12.1.4 Titre

a) Règle générale

Le titre du document se compose toujours en italique :

  • Jasmin, Claude. Le gamin,
  • Ricard, François. La génération lyrique,
  • Mailhot, Laurent, et Benoît Melançon. Le Conseil des arts du Canada, 1957-1982,
  • Bélanger, Jules, Marc Desjardins et Yves Frenette. Histoire de la Gaspésie,
  • Canada. Ministère des Communications. Rapport annuel 1969-1970,
  • Québec. Commission de toponymie. Répertoire toponymique du Québec,

À défaut d’italique, on souligne le titre :

  • Ricard, François. La génération lyrique,

b) Sous-titre

Si le document comporte un sous-titre et qu’on choisit de l’indiquer dans la notice, on le met aussi en italique, en le séparant du titre par les deux points :

  • Grevisse, Maurice. Le bon usage : grammaire française,
  • Linteau, Paul-André, et coll. Histoire du Québec contemporain, vol. 2 : le Québec depuis 1930,

c) Type de document

Si la consultation du document requiert l’emploi d’un appareil, il y a lieu d’indiquer immédiatement après le titre de quel type de document il s’agit : disquette, film, diapositive, etc. (voir 12.4.10 Document électronique, et 12.4.11 Film ou vidéo). Cette mention se place entre parenthèses. Il va de soi qu’une telle mention n’est pas nécessaire lorsque tous les documents répertoriés dans la bibliographie sont du même type :

  • Comment lancer une entreprise (enregistrement vidéo),
  • Complexe Grande Baleine (film),

d) Titre étranger

Les titres en langue étrangère sont présentés de la même façon qu’en français, sauf pour l’emploi des majuscules et la ponctuation interne, qui doivent être conformes à l’original :

  • Skelton, Margaret. A Critical History of Modern Dance,
  • Bothwell, Robert, Ian Drummond et John English. Canada since 1945: Power, Politics and Provincialism,
  • Von Keitz, S., et W. von Keitz. Bibliotheks- und Informationswissenschaft,
  • Cabré, M. Teresa. La terminologia: la teoria, les mètodes, les aplications,
  • Martellotti, G., et coll. La litteratura italiana : Storia e testi,

e) Titre bilingue

Lorsque le titre d’un document est donné en deux ou plusieurs langues sur la même page de titre, chaque titre parallèle est annoncé par un symbole d’égalité, précédé et suivi d’une espace (voir aussi 12.4.1 Document bilingue) :

  • Péron, Michel, et John Berridge. Le langage de l’économie = The Language of Economics,

f) Traduction du titre

Lorsque le rédacteur juge important à la fois de donner le titre original et de le traduire, ou d’en traduire un élément, l’élément traduit est placé entre parenthèses, en caractères ordinaires, après le titre original :

  • Anglo-russki slovar po nadezhnosti i kontroliu kachestva (dictionnaire anglais-russe de la fiabilité et du contrôle de la qualité),

12.1.10 Notes

Il est souvent pratique de donner à la fin d’une notice des renseignements additionnels sur le document : titre de l’original d’une traduction, contenu d’un recueil, renseignements sur l’édition, accessibilité d’un document, titre de l’autre version d’un document bilingue, configuration minimale pour consulter un CD-ROM, adresse sur Internet, etc. Il peut y avoir plusieurs notes successives, séparées chacune par un point :

  • À paraître.
  • Édition limitée à 100 exemplaires.
  • Conçu pour Apple Macintosh, 128k, 256k.
  • d’éd. : Entreprises Radio-Canada, SMS 5047.
  • Résumé d’une thèse de doctorat présentée aux HEC.
  • Texte en anglais et en français disposé tête-bêche. Titre anglais : Optimum: the Journal of Public Sector Management.

C’est dans les notes qu’on indique le nombre d’unités matérielles pour les documents non imprimés (voir 12.4.10 Document électronique, et 12.4.11 Film ou vidéo). On peut juger utile de bien spécifier le type d’appareil requis :

  • 3 disques sonores.
  • 5 diapositives.
  • 1 disque, 5 1/4 po.
  • 2 microfiches, 240 images.
  • 1 vidéocassette, 5 min, 1/2 po.
  • 1 bobine de film, 25 min, l6 mm.

Les notes doivent être brèves. Il ne faut pas surcharger la notice : seuls sont inscrits les renseignements jugés vraiment essentiels.

12.4.11 Film ou vidéo

La référence est établie au titre de l’œuvre; le réalisateur est considéré comme un auteur secondaire (voir 12.1.5 Auteur secondaire), et son nom apparaît donc après le titre. En général, on insère une mention telle que « film cinématographique » ou « enregistrement vidéo » entre parenthèses après le titre.

Les personnes et les collectivités qui ont participé à la réalisation de l’œuvre sont — comme le réalisateur — des auteurs secondaires, et leur nom est inscrit après le titre. Le nom du producteur ou de la société réalisatrice apparaît dans l’adresse bibliographique. On indique ensuite le nombre d’unités matérielles, le genre de document, la durée de la projection exprimée en minutes et la largeur du support (voir 12.1.10 Notes). On trouve ces détails sur l’étiquette de l’enregistrement ou dans le générique :

  • L’entrevue d’emploi : stratégies et tactiques (enregistrement vidéo), réalisé par l’Office national du film et par Emploi et Immigration Canada, Ottawa, Office national du film, 1984. 1 vidéocassette, 5 min, 1/2 po.
  • Complexe Grande Baleine (film), Montréal, Hydro-Québec, 1981. 1 bobine, 24 min, 16 mm. Offert aussi sur vidéocassette, 3/4 po et 1/2 po.

Les noms des personnes qui font partie de la distribution peuvent être énumérés, si on le juge nécessaire, à la fin de la notice (voir 12.1.10 Notes). On peut aussi à cet endroit fournir des renseignements sur les titres parallèles du document, la version sous-titrée ou codée pour malentendants, l’adresse du distributeur, les formats offerts, etc. :

  • Mon oncle Antoine, réalisation de Claude Jutra, scénario de Clément Perron, images de Michel Brault, Montréal, Office national du film, 1971. 4 bobines de films, 110 min, 16 mm. Distribution : Jean Duceppe, Olivette Thibault, Claude Jutra, Hélène Loiselle, Lionel Villeneuve, Monique Mercure, Jacques Gagnon, Lyne Champagne. Couleurs. Offert également en 35 mm et en vidéocassette.