Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

 
Recherche

3.3.13 Titres de fonctions et grades militaires

Devant les hésitations de l’usage et par souci de simplification, nous recommandons de toujours mettre la minuscule au titre de fonction ou au grade militaire lorsqu’il désigne une personne dont on parle  :

  • Il appartient au premier ministre de choisir les membres du Cabinet.
  • Elle travaille à la résidence du gouverneur général.
  • Ils ont rencontré la ministre.
  • Il a eu un entretien avec le général hier après-midi.
  • Avez-vous lu le dernier rapport du vérificateur général?
  • M. Lépine relève maintenant du directeur des Communications.
  • La présidente, Mme Boisvert, recevra brièvement les journalistes.
  • J’aimerais obtenir un rendez-vous avec la doyenne.
  • L’ambassadeur rencontrera demain le président de la République.
  • Veuillez libeller votre chèque à l’ordre du receveur général du Canada.

Il est par contre préférable de mettre la majuscule au titre de fonction ou au grade militaire dans le cas où il désigne la personne à qui l’on s’adresse, notamment dans les formules d’appel ou de salutation :

  • Monsieur le Recteur et cher ami,
  • Je vous serais reconnaissant, Madame la Présidente, de bien vouloir me rencontrer pour discuter de la question.
  • Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression…
  • Je vous prie d’agréer, Excellence,…

Lorsque le titre est formé de deux substantifs, et qu’il s’agit de la personne à qui l’on s’adresse, les deux substantifs prennent la majuscule :

  • Président-Directeur général
  • Secrétaire-Trésorière
  • Lieutenant-Gouverneur

Lorsque la personne à qui l’on s’adresse est désignée par un titre de fonction composé (avec ou sans trait d’union), la majuscule doit se mettre au premier substantif, ainsi qu’à l’élément qui précède :

  • Gouverneur général
  • Première Ministre
  • Sous-Ministre
  • Vice-Président
  • Haut-Commissaire
  • Directeur adjoint
  • Directrice générale

8.1.3 Vedette : généralités

On entend par vedette le nom, le titre et l’adresse complète du destinataire. Il est d’usage de placer la vedette contre la marge de gauche, quelques interlignes au-dessous de la mention de la date.

Le nom du destinataire est indiqué en toutes lettres, précédé du titre de civilité, qui est toujours écrit au long. Sur la ligne suivante figure le titre de fonction, s’il y a lieu. L’adresse complète vient ensuite. Chaque ligne commence par une majuscule, sauf si elle est la continuation de la ligne précédente :

  • Monsieur Jean Groulx
    Directeur du Transport routier
    Transports Canada
    330, rue Sparks
    Ottawa (Ontario)  K1A 0N5
Remarques
  1. Seul le point abréviatif est admis à la fin des lignes.

  2. Pour les femmes en général, qu’elles soient mariées ou non, il est recommandé de s’en tenir au titre Madame, au pluriel, Mesdames. Le titre Mademoiselle ne sera utilisé que si la correspondante y tient ou s’il s’agit d’une toute jeune fille.

  3. Le titre Docteur ne s’applique, en français, qu’aux membres de la profession médicale (médecins, dentistes et vétérinaires), et non aux titulaires d’un autre doctorat universitaire.

  4. Les titres honorifiques honorable et très honorable ne prennent pas la majuscule initiale et sont suivis des prénom et nom du dignitaire :
    • Le très honorable David Johnston
      Gouverneur général du Canada
    • L’honorable Noël Kinsella
      Président du Sénat du Canada

    Pour ce qui est du gouvernement du Québec, la seule personne qui porte le titre d’honorable est le lieutenant-gouverneur.

  5. On évitera de faire suivre le nom du destinataire de ses titres honorifiques et grades universitaires.