Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

4.2 Les coupures permises

On peut couper les mots :

Entre deux consonnes, selon la division syllabique

  • car/gaison
  • ex/patrier
  • ex/caver
  • dés/hériter
  • en/gazon/ner
  • déchif/frement

Avant la consonne qui sépare deux voyelles

  • cargai/son
  • poly/culture
  • géronto/logie
  • rhy/tidome
  • enga/zonner
  • déchiffre/ment

Entre deux voyelles dans les mots composés écrits d’un seul tenant, lorsque le préfixe ou le premier élément se termine par une voyelle et que le second élément commence également par une voyelle :

  • extra/ordinaire
  • rétro/actif
  • télé/objectif
  • bi/oxyde
  • ré/unir
  • anti/alcoolique

On coupe après la deuxième voyelle si celle-ci termine le premier élément étymologique :

  • oléo/duc et non olé//oduc

Entre les termes d’un mot composé

  • chasse-/neige
  • quatre-/vingt-/huit
  • bain-/marie
  • c’est-/à-/dire

Le trait d’union est donc le meilleur point de coupure d’un mot composé. Il est évidemment préférable de couper entre deux mots non reliés par un trait d’union :

  • cent / dix-sept

Entre le verbe et le sujet dans une forme interrogative

  • Viendriez-/vous?
  • Qu’en pensez-/vous?

Le trait d’union reste le meilleur point de coupure. Dans le cas des verbes à la troisième personne qui demandent le t dit « euphonique », on coupe autant que possible avant le t :

  • Pleuvra-/t-il demain?
  • Que lui reproche-/t-on?

Entre un nombre exprimé en lettres et le mot auquel il se rapporte

  • quinze / mètres
  • dix millions / de / dollars

Selon la division étymologique

  • trans/action
  • électro/statique