Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

7.2.12 Devises et maximes

Les devises, maximes, adages, proverbes, dictons, sont souvent composés en italique (voir 5.3.2 Devises et maximes). Mais comme ils sont assimilables à des citations dont on ne connaît pas l’auteur, ils peuvent tout à fait rester en caractères ordinaires et être encadrés de guillemets :

  • « Je me souviens »
  • « Qui s’y frotte s’y pique »
  • Comme dit le proverbe, « plaie d’argent n’est pas mortelle ».
  • Le principe « à travail égal, salaire égal » est fort éloigné de la réalité.
  • « “Dis-moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es”, il est vrai, mais je te connaîtrai mieux si tu me dis ce que tu relis » (F. Mauriac).

Quand les devises et maximes sont en langue étrangère, on ne doit utiliser que l’un des deux procédés, l’italique ou les guillemets, et non les deux à la fois comme dans le cas des citations en langue étrangère (voir 7.2.8 Citations étrangères et traduction) :

  • « A mari usque ad mare »
    la maxime italienne : « Traduttore, traditore »