Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

 
Recherche

8.1.10 Salutation

La lettre se termine par une formule de politesse appelée salutation. Cette formule varie en fonction des rapports hiérarchiques ou personnels que l’on entretient avec le destinataire, et en fonction des usages établis dans l’organisation. Selon le respect que l’on désire marquer au destinataire, on commence la formule de salutation par :

  • Veuillez agréer, M…, (plus familier)
  • Je vous prie d’agréer, M…, (plus officiel)

La fin de la salutation diffère également selon le destinataire :

À un fonctionnaire ou à une relation d’affaire

  • … mes salutations distinguées.
  • … mes sincères salutations.
  • … mes meilleures salutations.
  • … l’expression de mes sentiments les meilleurs.

À un supérieur

  • … l’assurance de ma haute considération.
  • … l’assurance de ma considération distinguée.
  • … l’expression de mes sentiments dévoués.

À un ministre, à un haut fonctionnaire

  • … l’assurance de ma très haute considération.
  • … l’assurance de mes sentiments les plus distingués.
  • … l’expression de mes sentiments (très) respectueux.

Exemples de formules de salutation :

  • Recevez, Monsieur, mes salutations distinguées.
  • Agréez, Madame, Monsieur, mes sincères salutations.
  • Veuillez agréer, Docteur et Madame, l’assurance de mes meilleurs sentiments.
  • Je vous prie d’agréer, Madame la Directrice, l’assurance de ma considération distinguée.
  • Recevez, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments dévoués.
  • Je vous prie de recevoir, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments les plus distingués.
  • Je vous prie d’agréer, Madame l’Ambassadrice (ou Excellence), l’expression de mes sentiments très respectueux.
  • Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma très haute considération.
Remarques
  1. En français, on exprime des sentiments, mais non des salutations :

    • Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.
    • Agréez, Monsieur, mes salutations distinguées.

  2. Lorsque le début de la phrase comporte un participe présent ou une proposition circonstancielle, il faut toujours utiliser la formule :

    • Je vous prie de recevoir…
    • Nous vous prions d’agréer…

      Ainsi :

    • Dans l’attente d’une réponse, nous vous prions d’agréer, Madame,…
    • En vous remerciant à l’avance, je vous prie d’agréer…

  3. Il est essentiel de reprendre exactement dans la salutation la formule d’appel, que l’on place entre virgules :

    • Madame la Députée,

      Je vous prie d’agréer, Madame la Députée, l’assurance de ma haute considération.

  4. Les formules du type Bien à vous, Salutations distinguées, Cordialement, etc., ne sont guère utilisées dans la correspondance administrative. Elles sont plutôt réservées à la correspondance privée ou aux notes brèves à caractère personnel.