Public Works and Government Services Canada
Symbol of the Government of Canada

Institutional Links

 
Search TERMIUM Plus®

suicide

Attentats(-)suicide(s)

Il y a beaucoup d’hésitations sur les règles entourant les appositions, et la majorité des ouvrages consultés sont muets sur le terme, sauf l’Office québécois de la langue française, qui recommande la graphie attentats-suicides et, depuis 2003, le Petit Robert, qui atteste attentats suicide. Mais on ne pourrait condamner la graphie attentats suicides, grammaticalement correcte et très présente dans la presse écrite : La multiplication des attentats suicides en Irak même, mais aussi en Arabie Saoudite et en Turquie le montre. (Nouvel Observateur, 2003).

Voir l’article De la graphie d’« attentat suicide » de Fanny Vittecoq dans L’Actualité langagière, vol. 2, no 1 (2005).

Avion-suicide

Les ouvrages s’entendent sur la graphie avec le trait d’union avion-suicide. Au pluriel : des avions-suicides.

Missions(-)suicide(s)

Le Petit Robert répertorie missions suicide, mais les graphies missions suicides et missions-suicides sont également correctes.