Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

avoir l’air (accord de l’adjectif qui suit)

Le sujet est une chose

Accord avec le sujet

Lorsque le sujet est une chose, l’adjectif s’accorde en principe avec le sujet. Avoir l’air a le sens de « paraître, sembler, avoir l’air d’être » :

  • Ces pêches ont l’air juteuses.
  • Ces fleurs n’ont pas l’air naturelles.
  • La salade a l’air bonne.
  • Ces bâtiments ont l’air délabrés.
  • La mer a l’air agitée.

L’accord peut aussi se faire avec air, mais cela est plus rare, à moins que l’auteur ait voulu personnifier la chose :

  • Sous leur couverture de neige, les villages avaient l’air endormi.
  • […] ces fines pelouses qui n’ont pas l’air réel (Loti).

Le sujet est une personne

Accord avec le sujet ou avec air

Lorsque le sujet est une ou plusieurs personnes, l’accord se fait soit avec le mot air, soit avec le sujet du verbe avoir, selon le sens que l’on veut donner à l’expression. Les deux interprétations sont souvent possibles.

Si l’on fait l’accord avec air, avoir l’air a le sens de « avoir un air, une mine, une allure, une apparence, une physionomie » :

  • Ces enseignants ont l’air fâchés/sévères. (= ont l’air d’être fâchés, sévères)
  • Ces enseignants ont l’air fâché/sévère. (= ont un air fâché, un air sévère)
  • Cette fille a l’air bonne. (= elle semble bonne)
  • Cette fille a l’air bon. (= elle a un air de bonté)
  • J’ai eu l’air folle. (= j’ai eu l’air d’une folle)
  • J’ai eu l’air fou. (= j’ai eu un air fou)
  • Elles avaient toutes l’air tristes. (= elles semblaient toutes être tristes)
  • Elles avaient toutes l’air triste. (= elles avaient toutes un air triste)

Accord obligatoire avec le sujet

Parfois, une seule option est possible : l’accord avec le sujet.

  • Elles ont l’air satisfaites de leur note. (= elles sont satisfaites, et non elles ont un air satisfait)

Accord obligatoire avec air

On fait l’accord avec air quand celui-ci est déterminé par un complément introduit par de ou qui, par exemple :

  • Elles avaient l’air satisfait et hautain des nouveaux riches.
  • Les candidats avaient l’air désinvolte qui accompagne l’inexpérience.
  • Ils avaient l’air désabusé de ceux que plus rien n’étonne.