Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

assurer (s’) de/que/si

S’assurer de

Suivi de l’infinitif

S’assurer de suivi de l’infinitif est une construction attestée dans plusieurs ouvrages canadiens, mais elle est quasi absente des grands dictionnaires. Elle n’est pas fautive, mais on peut lui préférer s’assurer que :

  • Je me suis assurée de débrancher le fer à repasser.
  • Je me suis assurée que le fer à repasser était débranché avant de partir.
  • Assurez-vous que vous avez votre billet avant de partir.

Suivi d’un nom

S’assurer de suivi d’un nom est correct :

  • La caissière s’est assurée de l’authenticité du billet de cent dollars de son client.

S’assurer que

Le tour s’assurer que est suivi de l’indicatif (on évite le subjonctif) :

  • Il avait fait un tour à bord pour s’assurer que tout était en ordre. (Victor Hugo)
  • On vérifie les demandes pour s’assurer qu’elles sont exactes.

Il signifie « vérifier pour être sûr », « contrôler, confirmer, se rendre certain par le moyen d’une vérification ».

Il faut éviter faire sûr et faire certain dans ce sens.

voir FAIRE SÛR/CERTAIN.

Dans le sens de « vérifier » et « faire en sorte »

S’assurer que est souvent employé dans le sens de « vérifier, puis, selon le cas, faire en sorte ». Dans Il faut d’abord s’assurer que le modem est sous tension, on comprend qu’après vérification, on mettra le modem sous tension s’il ne l’est pas. Cette extension de sens, qui préserve l’idée de vérification, paraît légitime. On l’emploie suivi de l’indicatif et non du subjonctif.

  • Assurez-vous que la laisse du chien est bien attachée. (et non : que la laisse du chien soit bien attachée)
  • En camping, je m’assure que le feu est éteint avant de me coucher. (et non : que le feu soit éteint)

Dans le sens de « faire en sorte »

L’emploi contesté de s’assurer que consiste à lui donner le sens exclusif de « faire en sorte », en escamotant complètement le sens de « vérifier » et en faisant suivre le verbe du subjonctif :

  • L’opposition a proposé une motion pour s’assurer qu’il n’y ait pas de débat.
  • J’ai débranché le téléphone pour m’assurer que Maurice ne puisse me joindre.

Cet usage, dû à l’influence de l’anglais, n’est pas consigné dans les ouvrages de langue. On utilisera plutôt faire en sorte.

Il faut noter que certains dictionnaires bilingues considèrent s’assurer que et faire en sorte que comme synonymes traduisant to ensure that.

Exemples fautifs et solutions

Voici des exemples fautifs avec s’assurer que et s’assurer de et des solutions à employer.

Exemples fautifs et solutions
Évitez Employez

s’assurer que suivi d’un verbe au subjonctif :

  • Pourrais-tu relire ma lettre pour t’assurer que tout soit correct?
  • Je vais l’appeler pour m’assurer qu’il vienne.

s’assurer que suivi d’un verbe à l’indicatif, dans le sens de « vérifier pour être sûr » :

  • Pourrais-tu relire ma lettre pour t’assurer que tout est correct?
  • Je vais l’appeler pour m’assurer qu’il viendra.

s’assurer que dans le sens de « faire en sorte que/de, s’arranger pour que, veiller à, veiller à ce que » :

  • On a proposé une modification pour s’assurer qu’il n’y aura pas de débat.
     
  • Vous devez vous assurer que l’heure de tombée est respectée.

faire en sorte que, veiller à ce que suivi du subjonctif

faire en sorte de, veiller à suivi de l’infinitif :

  • On a proposé une modification pour faire en sorte qu’il n’y ait pas de débat.
  • Vous devez faire en sorte de respecter l’heure de tombée.
  • Vous devez veiller à respecter l’heure de tombée.

S’assurer si

Cet emploi est rare au Canada. Il est pourtant attesté :

  • Assurez-vous si la porte est bien verrouillée.

Renseignements complémentaires

Voir l’article « S’assurer que » de Jacques Desrosiers dans L’Actualité langagière (repris dans les Chroniques de langue), vol. 31,  4 (1998).