Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

avérer (s’)

S’avérer vrai/faux

Dans l’usage moderne, s’avérer a perdu son sens premier de « se révéler vrai » et est surtout employé dans le sens neutre de « se révéler, apparaître ».

Il n’y a donc plus de pléonasme dans s’avérer vrai ni de non-sens dans s’avérer faux :

  • La nouvelle s’est avérée fausse.
  • Son affirmation s’est avérée vraie.

Voir l’article S’avérer vrai, s’avérer faux? de Jacques Desrosiers dans L’Actualité terminologique (repris dans les Chroniques de langue), vol. 30,  2 (1997).

S’avérer/se révéler

Les verbes s’avérer et se révéler peuvent être accompagnés aussi bien d’un nom que d’un adjectif ou d’une locution adjectivale :

  • Il s’est avéré incapable de faire face à la situation.
  • Notre stratégie s’est avérée juste.
  • L’opération s’est avérée une totale réussite.
  • De petits employés ordinaires se sont révélés peu à peu des chefs.