Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

abus sexuel

Autrefois tenu pour un anglicisme, calque de l’anglais sexual abuse, le terme abus sexuel est désormais passé dans l’usage. Il peut se mettre au pluriel.

  • L’abus sexuel chez les mineurs ne devrait pas exister.
  • Ces personnes handicapées ont été victimes d’abus sexuel.
  • Cet argument vise à dissimuler une tragique réalité : 80 % des prostituées auraient subi des abus sexuels dans leur enfance. (Le Monde diplomatique, novembre 2001)

Mais il est encore critiqué par certains auteurs qui lui préfèrent exploitation sexuelle.

L’abus sexuel désigne « tout comportement sexuel, violent ou non, dont la victime n’est pas pleinement consciente, ou auquel elle n’est pas pleinement consentante (p. ex. attouchements ou rapports sexuels, harcèlement sexuel, pornographie juvénile, prostitution) ».

Abus sexuel et violence/agression/délit/sévices sexuel(le)(s)

Il ne faut pas confondre abus sexuel (ou exploitation sexuelle) avec violence sexuelle, agression sexuelle, délit sexuel et sévices sexuels, lesquels ne recouvrent pas la même notion :

  • La violence sexuelle est une forme d’abus sexuel (l’abus sexuel ne s’inscrit pas toujours dans un contexte de violence).
  • L’agression sexuelle est une expression du domaine juridique qui traduit sexual assault.
  • Le délit sexuel est une infraction qui traduit sexual tort.
  • Sévices sexuels correspond à sexual maltreatment/sexual mistreatment.

On peut donc utiliser tous ces termes selon leur contexte :

  • être victime d’agression sexuelle, de violence sexuelle, d’exploitation sexuelle, d’abus sexuel(s)
  • être accusé de délits sexuels, d’agression sexuelle
  • subir des sévices sexuels, des abus sexuels

Renseignements complémentaires

Pour plus de renseignements, voir ABUS PHYSIQUE, ABUSÉ PHYSIQUEMENT/SEXUELLEMENT et ABUSIF.