Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

ajourner/s’ajourner

Ajourner

Le verbe ajourner s’emploie de façon absolue ou est suivi d’un complément de temps introduit par la préposition à ou de :

  • Ajourner un débat, un procès, des élections.
  • La session de l’Assemblée nationale a été ajournée d’une semaine.
  • Ajourner un rendez-vous au vendredi suivant.

Le verbe ajourner veut dire « remettre à plus tard, reporter ». Il ne peut donc pas s’employer pour indiquer que l’on met fin à une séance. C’est lever qui convient :

  • L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée. (et non : la séance est ajournée)

Pour désigner l’action de faire cesser une séance, on parle de la levée plutôt que de l’ajournement de la séance :

  • Il a posé une question au ministre avant la levée de la séance. (et non : avant l’ajournement de la séance)

S’ajourner

À la forme pronominale, ajourner peut avoir pour sujet un nom désignant une instance judiciaire, une assemblée, etc. :

  • L’assemblée s’est ajournée à octobre. (= a reporté la poursuite de ses activités à octobre)

Le sujet peut aussi désigner une chose abstraite :

  • La deuxième moitié des travaux s’ajourne facilement; nous y reviendrons dans quinze jours.