Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

à (usage et formes contractées)

La préposition à est très fréquente. On l’utilise telle quelle ou dans sa forme contractée (au, aux).

La préposition à peut prendre plusieurs significations et introduit autant les compléments circonstanciels et les compléments d’objet indirects que les compléments du nom et de l’adjectif.

  • Mon frère habite à Montréal. (complément circonstanciel de lieu)
  • La réunion commence àh. (complément circonstanciel de temps)
  • L’enfant téléphone à sa mère. (complément d’objet indirect)
  • Il préfère les chemises à carreaux. (complément du nom)
  • Elle est folle à lier. (complément de l’adjectif)

Formes contractées

La préposition à s’utilise devant tous les types de déterminants :

  • possessifs : parler à ma mère
  • démonstratifs : s’asseoir à cette table
  • interrogatifs : à quelle école vas-tu?

Les déterminants masculin singulier (le) et masculin pluriel (les) se contractent avec la préposition à; on obtient les formes contractées au et aux.

  • N’hésite pas à parler de tes inquiétudes au directeur.
    (contraction de à + le)
  • Annie-Lyne nous déconseille de donner du pain aux canards.
    (contraction de à + les)

Les pronoms relatifs lequel, lesquels et lesquelles se contractent aussi avec la préposition à, pour former auquel, auxquels et auxquelles.

  • Je vous remets le travail auquel j’ai consacré tout l’hiver.
    (contraction de à + lequel)
  • J’aimerais remercier mes amis, auxquels je dois ma réussite.
    (contraction de à + lesquels)
  • Ce sont des questions auxquelles il faut trouver réponse.
    (contraction de à + lesquelles)