Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

consentir

Consentir que/à ce que

Le tour consentir que ou à ce que, qui signifie « accepter que », se construit avec le subjonctif :

  • Je consens volontiers qu’elle vienne en voyage avec nous.
  • Je consens volontiers à ce qu’elle vienne en voyage avec nous.

Consentir que est plus soutenu.

Il arrive toutefois que consentir que prenne le sens de « reconnaître pour vrai, admettre ». Il peut alors se construire avec le subjonctif ou l’indicatif :

  • Tout le monde consent que Jacques Cartier ait découvert le Canada en 1534.
  • Je consens que c’est une histoire bizarre.

Certaines sources considèrent l’emploi de l’indicatif comme rare et insolite.

Consentir à/de

Le verbe consentir se construit normalement avec la préposition à :

  • Ses parents ont consenti à leur mariage.
  • Ils ont consenti à payer.

La construction avec la préposition de est considérée comme vieillie :

  • Je consens d’oublier le passé. (Racine)
  • Tous les écrivains célèbres […] ont consenti de poser pour elle. (Figaro littéraire, 1970)

Consentir quelque chose

Employé comme verbe transitif direct, consentir (une chose) n’est plus très utilisé, sauf avec certains termes du domaine du droit et des finances.

Il signifie alors « accorder (un avantage) à quelqu’un, autoriser, permettre, octroyer » :

  • consentir une vente, un délai de paiement, une avance, un prêt, une hypothèque

Impropriété

On consent quelque chose à une personne, et non à une chose. Dans la phrase suivante, consenti est mal utilisé :

  • Ce programme sera financé grâce au budget de trois milliards de dollars consenti au Plan vert.

On emploie plutôt :

  • alloué
  • accordé
  • affecté
  • consacré

On pourrait aussi recourir à des formulations telles que :

  • Les fonds seront puisés dans (ou prélevés sur) le budget de trois milliards de dollars du Plan vert.

Sans complément

Consentir peut s’employer seul dans le sens de « donner son consentement, accepter » :

  • Je consens.