Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

Communication claire : Clarifiez vos phrases

(Un sujet semblable est traité en anglais dans l’article CLEAR COMMUNICATION: SIMPLIFY YOUR SENTENCES.)

Sans même s’en rendre compte, on écrit souvent des phrases très longues, entrecoupées de virgules et d’autres signes de ponctuation. Mais sachez qu’un lecteur comprend beaucoup plus facilement les phrases courtes qui ont une structure simple.

Voici quelques conseils pour vous aider à composer des phrases claires.

Faites des phrases plutôt courtes, en général

Les phrases courtes sont généralement plus faciles à comprendre. Par contre, votre texte sombrera vite dans la monotonie s’il n’est composé que de phrases courtes. Pour donner du rythme à votre texte, variez la longueur des phrases. Évitez toutefois les phrases très longues (plus de 30 mots), car elles pourraient donner du fil à retordre aux lecteurs.

L’objectif visé : une moyenne de 15 à 20 mots par phrase, environ.

Développez une seule idée par phrase

De cette façon, vous obtiendrez des phrases plus courtes et plus faciles à comprendre. Vous réduirez aussi le risque de commettre des erreurs de construction.

Pensez à couper une longue phrase en deux

Écrivez, par exemple :

  • Pour sensibiliser davantage les Canadiens au développement international, j’annonce aujourd’hui la mise en place d’une importante stratégie d’information. Cette stratégie vise à renforcer la présence de l’association dans les régions et à faire connaître aux Canadiens les possibilités du développement international et les défis à relever.

Plutôt qu’une seule phrase de 56 mots :

  • Pour sensibiliser davantage les Canadiens aux questions liées au développement, j’annonce aujourd’hui la mise en place d’une importante stratégie d’information du public qui a pour but de renforcer la présence de l’association dans les régions du Canada et de sensibiliser davantage la population aux défis à relever et aux possibilités offertes en matière de développement international.

Construisez vos phrases selon l’ordre le plus facile à lire et à comprendre (sujet, verbe, complément)

Écrivez, par exemple :

  • Les employés devront satisfaire aux exigences suivantes. (plutôt que : Voici les exigences auxquelles les employés devront satisfaire.)

La première phrase suit l’ordre le plus simple : sujet, verbe, complément. La deuxième, par contre, suit l’ordre complément, sujet, verbe.

Rapprochez le verbe de son sujet et de son complément

De cette façon, vous éviterez que des mots fassent écran entre le sujet et le verbe, ou entre le verbe et le complément.

Écrivez, par exemple :

  • À la suite de nombreuses consultations auprès du Commissaire, le directeur a décidé de formuler certaines recommandations. (plutôt que : Le directeur, à la suite de nombreuses consultations auprès du Commissaire, a décidé de formuler certaines recommandations.)

Liez deux segments de phrases à l’aide d’un lien logique

Pour ce faire, vous pouvez utiliser un signe de ponctuation (point-virgule, deux points, etc.) ou une conjonction de coordination (mais, ou, et, donc, car, ni, or).

  • Il n’a pas pu assister au spectacle : tous les billets étaient vendus.
  • J’aurais pu regarder dans les dossiers, mais le classeur était fermé à clé.
  • Marie assiste aux réunions et rédige les procès‑verbaux.

Bref, rédiger des phrases courtes et simples vous permettra de mieux exprimer votre pensée… et de faciliter la vie du lecteur.