Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

étancher/épancher

Les verbes étancher et épancher sont des paronymes qui ont des sens très opposés.

Étancher

Le verbe étancher signifie « rendre étanche, imperméable, hermétique » et « arrêter un liquide dans son écoulement ». On dit correctement :

  • étancher la soif (« l’apaiser en buvant »)
  • étancher les larmes (« les faire cesser »)
  • étancher le sang qui coule d’une plaie
  • étancher une plaie
  • étancher la sueur (« éponger »)

Épancher

Dans le sens de « confier ses sentiments en toute liberté et sincérité », ou encore de « livrer, se confier, exprimer, révéler, déverser, déborder », on emploie le verbe épancher :

  • épancher son secret
  • épancher sa peine, ses douleurs, sa rancœur, sa colère, sa déception
  • épancher sa joie, sa tendresse, son cœur, son âme
  • un cœur, une âme qui s’épanche
  • avoir besoin de s’épancher (de trouver quelqu’un à qui tout dire)

Au sens de « se répandre librement », on peut dire :

  • une chevelure qui s’épanche

En médecine, épancher signifie « qui se répand, qui coule hors de son contenant naturel » :

  • du sang qui s’épanche dans le cœur, la poitrine

Au sens figuré, s’épancher signifie « se répandre abondamment » :

  • L’amour est inépuisable; il vit et renaît de lui-même, et plus il s’épanche, plus il surabonde. (Lamennais)

Le verbe (s’)épancher est vieilli dans le sens de « faire couler, verser, (se) déverser, couler » :

  • Faites attention de ne pas épancher de l’huile!
  • Le lait s’est épanché sur le comptoir.
  • Une fontaine épanche son eau pure. (Gautier)
  • Mes yeux s’épanchèrent en ruisseaux. (Sainte-Beuve)