Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

étonner (s’)

Le verbe s’étonner peut très bien être suivi d’un si, pourvu que l’on nie l’étonnement ou que celui-ci soit à venir :

  • Faut-il s’étonner s’il n’a pu venir?
  • Il ne faut pas s’étonner s’il est parti.

Dans les phrases de ce genre, la construction si + indicatif se rencontre moins souvent, aujourd’hui, que le tour que + subjonctif :

  • Je ne m’étonne pas qu’il n’ait pu venir.
  • Ne vous étonnez pas que votre chemise ne vous fasse plus, vous avez pris dix kilos!