Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

non seulement

Dans l’usage canadien, on rencontre souvent non seulement suivi de l’inversion du sujet :

  • Non seulement voit-il plus clair que bien des reporters patentés, mais en plus, il a un don pour la critique décapante. (La Presse).

Ce tour est fautif. La locution adverbiale non seulement ne commande pas l’inversion du sujet. Il faut écrire :

  • Non seulement il voit plus clair que bien des reporters patentés, mais en plus, il a un don pour la critique décapante.
  • Non seulement les capitaux n’entrent pas, mais ils ont tendance à sortir (Le Monde, 2002).
  • Non seulement je ne suis pas modéré, mais j’essaierai de ne jamais l’être. (Che Guevarra)
  • Non seulement la vie est horrible, mais en plus elle est courte. (Woody Allen)

Pour des renseignements complémentaires sur les adverbes placés en tête de phrase et l’inversion du sujet, voir INVERSION DU SUJET.

Voir aussi les articles Mots de tête : « non seulement ou de l’inversion du sujet » de Frèdelin Leroux fils et Non seulement ou le sujet attrapé par la queue de Jacques Desrosiers, parus dans L’Actualité terminologique (repris dans les Chroniques de langue), vol. 35,  1 (2002).

Non seulement… mais (aussi/encore)

Quand on emploie la locution adverbiale non seulement suivie de mais, il faut prêter une attention particulière à l’emplacement des deux segments dans la phrase.

Les deux segments de la locution (non seulement et mais) doivent être placés de façon symétrique par rapport aux mots qu’ils mettent en opposition, et placés immédiatement avant ceux-ci. De plus, les mots mis en opposition doivent être de même nature.

Examinons quelques exemples.

  • Opposition entre deux groupes sujet + verbe :
    • Non seulement je l’ai revu, mais je lui ai parlé. (et non : Je l’ai non seulement revu, mais je lui ai parlé.)
    • Non seulement il a été grièvement blessé, mais encore il restera paralysé. (et non : Il a non seulement été grièvement blessé, mais encore il restera paralysé.)
  • Opposition entre deux adjectifs :
    • Je l’ai trouvée non seulement amaigrie, mais dépressive.
  • Opposition entre deux noms :
    • Il a visité non seulement l’Europe, mais aussi l’Asie. (et non : Il a non seulement visité l’Europe, mais aussi l’Asie.)

On emploie la virgule devant mais. On l’omet habituellement devant les mots non seulement, sauf si le segment de phrase contenant non seulement… mais constitue une apposition, c’est-à-dire un membre de phrase apportant une précision ou une explication, comme dans l’exemple suivant :

  • Il a consulté tous les spécialistes, non seulement les agents du Ministère, mais aussi des experts du secteur privé.

Renseignements complémentaires

Pour plus de renseignements sur d’autres emplois de la particule non, voir NON (ADVERBE DE NÉGATION), NON– (PRÉFIXE), NON/PAS et NON PLUS.