Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

spécifique

Le mot spécifique est souvent employé de manière fautive. Il est utile d’en connaître les emplois corrects et les emplois fautifs.

Anglicisme

L’adjectif spécifique est considéré comme un calque de l’anglais specific au sens de « précis », « explicite », « déterminé ». Il s’agit d’un faux ami dans les exemples suivants :

  • Elle n’a pas été spécifique [sic] à ce sujet/sur ce point.
  • Elle n’a pas donné de raison spécifique [sic].

Selon le contexte, on peut remplacer spécifique par :

  • précis, défini, déterminé
  • clair, net, formel, bien circonscrit
  • détaillé, en détail, explicite
  • particulier, distinct, propre
  • exact, juste
  • concret, ponctuel, individuel, sélectif

Exemples

  • Elle n’a pas été très claire au sujet de la baisse notable de revenus du dernier trimestre.
  • Son nouveau projet est vague, peu explicite.
  • Elle n’a pas expliqué la raison précise de cette décision du Ministère.
  • Le sujet de votre thèse n’est pas assez bien circonscrit.
  • Veuillez répondre à ce questionnaire de manière détaillée.

Il est intéressant de signaler que, dans son Dictionnaire culturel en langue française (2005), Alain Rey signale que l’adjectif spécifique avait le sens de « précis, déterminé » en 1651. Il s’agirait donc d’un ancien sens du mot.

Sens français

En français, l’adjectif spécifique signifie « qui est propre à une espèce (humaine, animale ou végétale) ou à une chose, et à elle seule, qui la caractérise », « qui présente une caractéristique originale et exclusive ». Dans le domaine scientifique, spécifique s’oppose à générique.

On l’emploie souvent de manière absolue, c’est-à-dire non suivi d’un complément. Quand l’adjectif est accompagné d’un complément, celui-ci est le plus souvent précédé de la préposition de et non à : on dit spécifique de, mais propre à.

Exemples

  • le sens spécifique d’un terme
  • les bienfaits spécifiques d’une plante
  • un effet secondaire spécifique d’un type de médicament
  • les traits/caractéristiques spécifiques d’une chose (par exemple : la phobie spécifique, peur d’objets ou de situations bien circonscrits)

Pour exprimer la même idée, on peut aussi recourir à l’un des synonymes suivants :

  • caractéristique, propre (à)
  • particulier, déterminant, distinctif
  • essentiel, principal, fondamental
  • typique, significatif, majeur

Spécifique à

Dans la plupart des ouvrages de langue, tous les exemples d’emploi de spécifique accompagné d’un complément sont construits avec la préposition de. Certains recommandent même l’emploi de la préposition de.

Le Trésor de la langue française informatisé est le seul à attester le tour spécifique à, utilisé dans le sens de « propre à ». On en trouve aussi quelques exemples d’emploi dans Le bon usage de Grevisse et Goosse :

  • ils sont susceptibles […] d’avoir des compléments d’objet et d’autres compléments spécifiques au verbe (Le bon usage, par. 920)

Cette forme se taille également une place dans la presse écrite, autant canadienne qu’européenne :

  • D’ailleurs, ce risque n’est pas spécifique à Ebola, il est connu dans les services de maladies infectieuses. (Le Nouvel Observateur, 2014)
  • […] ce gène spécifique à l’humain devrait déclencher un développement similaire dans le cerveau d’une souris. (Sciences et Avenir, 2015)
  • C’est un enjeu spécifique à cet endroit. (Le Devoir, 2014)
  • […] l’acquisition d’une plateforme technologique spécifique à la gestion des données d’un environnement informationnel (La Presse canadienne, 2015)

Tant que le tour spécifique à ne sera pas attesté par la plupart des grands dictionnaires, il vaut mieux l’employer avec modération.