Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®
Pour commencer votre recherche, cliquez sur la première lettre du mot voulu dans l'alphabet ci-dessous.

Juridictionnaire

admonestation / admonition

Ces deux dérivés du verbe admonester sont synonymes. Ils peuvent s’employer pour désigner notamment une remontrance ou une réprimande sévère, accompagnée de conseils, faite par une personne en autorité (enseignant, père ou mère) à un enfant pris en faute, ou par l’autorité judiciaire à un prévenu ou à un délinquant pour l’inciter à ne pas récidiver, ou, pour une autre cause, au jury ou à l’avocat.

L’anglais "admonition" a le sens de mise en garde, d’avertissement que le français n’a pas : « Nous devons tenir compte de l’[admonition] (= de la mise en garde) que la Cour suprême a formulée contre une certaine tendance des tribunaux d’appel(…) ». « Le président communique les mises en garde de la Chambre. »

Curieusement, en français admonition, qui vient du latin juridique "admonitio", a cédé la place à admonestation, qui, lui, vient du latin populaire "admonestare". « Le prévenu a écouté en silence les admonestations de la Cour. » « Le juge a admonesté l’avocat qui s’était emporté. » « Le tribunal s’est contenté [de servir des admonitions à l’adolescent] (= d’admonester l’adolescent.) »