Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®
Pour commencer votre recherche, cliquez sur la première lettre du mot voulu dans l'alphabet ci-dessous.

Juridictionnaire

arguer

Se prononce ar-gu-é et s’écrit maintenant sans tréma.

  1. Arguer de qqch. Arguer que. (Donner comme prétexte, comme excuse, comme argument, invoquer, alléguer.) « Nous arguons de la force majeure. » « Il argue de son innocence pour obtenir la clémence du tribunal. » « J’argue de mon bon droit. » « Ils arguent que, s’ils ont agi ainsi, c’est que vous les avez poussés à commettre pareille action. » « Il argue de ce fait qu’il est innocent. » Arguer du secret médical. Arguer du secret professionnel. Arguer de sa bonne foi.
  2. Arguer sur qqch. (Débattre de, discuter.) « Les avocats arguent sur un fait. »
  3. Arguer de qqch. (Tirer un argument, une conclusion d’un fait, d’un principe, déduire, inférer, conclure, établir avec évidence.) « Le juge ne peut rien arguer de ce témoignage. » « Qu’arguez-vous de cela? »
  4. Arguer qqch. de qqch. Arguer de qqch. que(…) (Prétendre que qqch. est, par exemple, nul, irrégulier.) Arguer un acte, une pièce de faux, c’est-à-dire affirmer la fausseté de qqch., la falsification, la contrefaçon de qqch., en contester l’authenticité ou la sincérité.

    Les locutions juridiques argué de faux, argué de contrefaçon donnent lieu à des emplois fautifs lorsqu’on les fait se rapporter au modèle ou à l’objet déposé ou breveté plutôt qu’à la copie, à l’objet poursuivi. Argué signifiant ici accusé, c’est la copie qui est arguée de contrefaçon. On ne dira pas d’une photo contrefaite, imitée ou copiée qu’elle est [arguée de contrefaçon], puisque c’est la copie de la photo qui l’est.

    C’est commettre un anglicisme que d’employer le verbe arguer en lui donnant le sens de "to argue", soit argumenter, plaider. [Arguer] une cause (on dit plaider). De même, on évitera, dans la construction arguer que, de donner à ce verbe les sens de son quasi-homonyme anglais "to argue", qui signifie justifier, expliquer, soutenir, discuter, plaider, prétendre. Le tableau ci-dessous énumère différentes façons d’exprimer en français les sens du verbe anglais "to argue".

ARGUER
1. In the Exchequer Court, the appeal was argued on the basis of an agreed statement of facts and issues. Devant la Cour de l’Échiquier, l’appel a été plaidé suivant un exposé conjoint des faits et des questions.
2. In my view, it cannot be seriously argued that Selon moi, il ne peut être sérieusement soutenu que…
3. The applicants argue that they are parties to the proceedings. Les requérants soutiennent qu’ils sont parties à l’instance.
4. The defendant makes no such distinction and argues that the matter of jurisdiction goes to the warrant itself. La défenderesse ne fait pas cette distinction et prétend que la question de la compétence s’attache au mandat lui-même.
5. As an initial objection the plaintiff argued that La demanderesse a d’abord répliqué en disant que…
6. The bill of lading, it is argued, provides for… Le connaissement, fait-on valoir, prévoit…
7. Defendant argues that Selon le défendeur…
8. It was further argued in the appeal that On a aussi invoqué comme argument dans le présent appel que…
9. Indeed, of all the grounds of law argued against the judgment… À la vérité, de tous les griefs de droit soulevés devant nous à l’encontre du jugement…
10. I should first deal with a preliminary point that was argued before as concerning the identity of the second party… Je dois d’abord examiner un point préliminaire qui a été soulevé devant la Cour au sujet de l’identité de la deuxième partie…
11. That would be the result if the interpretation argued for by the Crown is accepted. C’est ce qui arriverait si l’on devait accepter l’interprétation que le ministère public propose.
12. The Vaillancourt case was argued on December 10, 1986. Le pourvoi Vaillancourt a été entendu le 10 décembre 1986