Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®
Pour commencer votre recherche, cliquez sur la première lettre du mot voulu dans l'alphabet ci-dessous.

Juridictionnaire

avantage

  1. Le mot avantage est parfois employé à mauvais escient sous l’influence de l’anglais.

    Ainsi, on ne peut en français [prendre avantage] de quelque chose, on en tire avantage, on en profite. « En common law, il est bien établi que, même si elle n’est pas liée par une loi, la Couronne peut tirer avantage de ces dispositions, à moins d’une interdiction expresse ou implicite de le faire. » On peut dire également se prévaloir, bénéficier, profiter des avantages de qqch.

    Il convient de noter que prendre l’avantage sur qqn est tout à fait correct pour exprimer l’idée d’une lutte : « À la fin de la première semaine des débats, la défense a pris l’avantage sur la poursuite. »

    Pour la rédaction des jugements, on évitera, entre autres, la tournure « [J’ai eu l’avantage de] lire les motifs de jugement rédigés par mon collègue. » Dans cet emploi, avantage a la valeur de tirer avantage de qqch., en tirer un bénéfice ou un profit. Or, avoir l’avantage de (suivi de l’infinitif), comme dans l’exemple précité, signifie tirer de qqch. une supériorité par rapport à qqn d’autre. Il faudra écrire ou dire : « J’ai eu le bénéfice de lire, j’ai eu le privilège de lire(…) » ou encore « J’ai lu avec profit(…) »

  2. À l’avantage de qqn signifie de manière à lui donner une supériorité : « La poursuite judiciaire s’est terminée (a tourné) à son avantage : il a eu gain de cause. »
  3. Ne pas confondre d’avantage, c’est-à-dire de bénéfice (« Il a profité d’avantages particuliers. ») et davantage, c’est-à-dire beaucoup plus (« Le demandeur est hostile, mais le défendeur l’est davantage. »)
  4. L’emploi du mot avantage dans certaines formules de politesse est vieilli ou ironique : « Nous avons l’[avantage] de vous informer du dépôt de votre requête en annulation. » Il faut écrire simplement : « Nous vous informons du dépôt de votre requête en annulation. ».