Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®
Pour commencer votre recherche, cliquez sur la première lettre du mot voulu dans l'alphabet ci-dessous.

Juridictionnaire

assister 2

  1. Au sens d’aider, d’accompagner, de seconder, le participe passé assisté est suivi de la préposition de : « Assisté de son complice, l’accusé a vidé le contenu du tiroir-caisse. » « Il était assisté de deux conseillers juridiques. ».

    Toutefois, lorsqu’il est question d’une aide matérielle apportée à quelqu’un se trouvant dans le besoin, le sens commande l’emploi de la préposition par : « Il faut que les plus démunis soient assistés par les plus favorisés. ».

    Dans la construction pronominale se faire assister, le verbe assister régit la préposition par tout aussi bien que la préposition de : « Le prévenu s’est fait assister de deux avocats. » « Le juge s’est fait assister par l’avocat dans la rédaction de l’ordonnance. ».

  2. Comme transitif direct, assister s’emploie au sens d’aider (un avocat assiste son client, assister d’office un accusé), mais on en use surtout au sens de remplacer une personne frappée d’incapacité juridique en intervenant dans les actes qui la concernent : « Le curateur assiste le mineur. » « Les avocats inscrits à l’Aide juridique assistent en justice les personnes à faible revenu. ».
  3. Assister à la passation d’un acte (ou la forme elliptique assister à un acte) signifie être présent physiquement au moment de sa passation.
  4. Pour la distinction à faire entre aider et assister, notamment en droit pénal, voir AIDER.