Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®
Pour commencer votre recherche, cliquez sur la première lettre du mot voulu dans l'alphabet ci-dessous.

Juridictionnaire

baptême / baptiser / baptismal, ale / baptistaire / baptistère

  1. Attention aussi bien à l’orthographe du mot baptême et de ses dérivés, qu’à leur prononciation : le p est muet, mais le s se prononce.

    Les mots baptistaire et baptistère sont des homonymes. Baptistaire s’entend d’un acte de baptême ou, plus rarement, le registre dans lequel sont inscrits les baptêmes. Il est parfois employé comme adjectif au sens de qui constate le baptême (un extrait baptistaire). Le Code criminel du Canada prévoit que la personne qui détruit, maquille ou détériore illégalement un registre de baptême est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de cinq ans.

    Le baptistère est un petit édifice qui est élevé près d’une cathédrale et qui sert à l’administration du baptême. Par extension, il désigne la chapelle des fonts baptismaux. Attention à l’orthographe (fonts et non [fonds]) et au sens du terme fonts baptismaux. Le mot fonts désigne le bassin destiné à l’eau du baptême.

    Les termes acte de baptême, certificat de baptême, extrait de baptême et baptistaire (1er sens) sont synonymes. La plupart des auteurs consultés soulignent, toutefois, que baptistaire est sorti de l’usage et qu’il est remplacé par extrait de baptême ou acte de baptême; certificat de baptême est critiqué.

    Le nom de baptême est le prénom que reçoit celui ou celle qui est baptisé.

  2. Le verbe baptiser a donné lieu à la création de certaines locutions juridiques : baptiser le temps (fixer le délai); baptiser possession contraire (alléguer une possession contraire à celle que revendique l’autre partie).
  3. Dans la langue courante, on rencontre plusieurs expressions formées à partir du mot baptême pour désigner une initiation, une première expérience : baptême du feu (première participation à un combat), baptême du sang (martyre), baptême d’orateur (premier discours au parlement).

    Le baptême de l’air, appelé désormais vol d’initiation, est offert par certaines entreprises aéronautiques contre rémunération. Il revêt alors le caractère du contrat de transport de personnes. S’il est offert gratuitement, c’est un transport bénévole. Recevoir le baptême de l’air (sur justification du paiement de la cotisation au club). Donner gratuitement un baptême de l’air.