Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®
Pour commencer votre recherche, cliquez sur la première lettre du mot voulu dans l'alphabet ci-dessous.

Juridictionnaire

boisson / breuvage

  1. Tout ce qui se boit est une boisson : l’eau, le lait sont des boissons naturelles, le jus d’orange, une boisson sucrée non alcoolisée, le café, une boisson alcaloïdique, la tisane, une boisson infusée, et ainsi de suite.
  2. Pour la concurrence que se livrent alcoolisé et alcoolique comme épithètes de boisson, voir ALCOOLIQUE.
  3. Il convient de remarquer que, en privilégiant boisson alcoolisée aux dépens de boisson alcoolique pour désigner toute boisson contenant de l’alcool, l’usage moderne risque alors de faire disparaître une nuance importante, celle que l’on a toujours faite entre la boisson alcoolique (celle qui contient déjà de l’alcool : vin, bière, liqueur) et la boisson alcoolisée (celle à laquelle on a ajouté de l’alcool : café irlandais, tisane alcoolisée). Le jus de fruit auquel a été ajouté de l’alcool est une boisson alcoolisée, et non une [boisson alcoolique].
  4. Le terme boisson alcoolisée peut s’employer au singulier dans l’expression consommer de la boisson alcoolisée, si on parle de la consommation d’une boisson en particulier.
  5. Le mot boisson au singulier peut désigner des boissons alcoolisées. Ainsi, quand on dit que l’accusé aimait beaucoup la boisson ou qu’il était, au moment de l’infraction, pris de boisson, on parle alors des boissons alcoolisées ou enivrantes.
  6. L’antonyme boisson non alcoolisée ne prend pas le trait d’union après non puisque alcoolisé est un adjectif.
  7. Débit de boissons. Il n’y a pas lieu d’hésiter à mettre le s à boisson puisque le sens commande naturellement le pluriel.
  8. On dit boisson enivrante, et non pas [intoxicante], pour désigner une boisson qui provoque l’ivresse.

    Lorsque le contexte indique clairement que la personne n’a consommé que de l’alcool plutôt qu’un mélange d’alcool et de stupéfiants, on dit qu’elle est ivre, et non qu’elle est [intoxiquée] ("intoxicated"). L’emploi d’intoxiqué au sens de ivre est un anglicisme. Si, au contraire, cette personne a consommé à l’excès alcool et drogue, elle sera alors intoxiquée.

  9. Au sens de boisson alcoolisée, le mot breuvage est, au Canada, un archaïsme. Le breuvage est une mixture, une préparation ayant certaines vertus, médicales ou curatives, ou un effet intoxicant ou abortif. Empoisonnement ou avortement à l’aide de breuvages. Ces vertus peuvent avoir un sens extensif et couvrir les besoins de boissons enivrantes à des fins sacramentelles, manufacturières ou commerciales. Dans l’exemple suivant, breuvage est correctement employé : « La présente loi n’a pas pour effet d’interdire l’importation (…) des boissons enivrantes à des fins sacramentelles ou médicales, ou à des fins manufacturières ou commerciales autres que la fabrication ou la consommation de ces boissons enivrantes comme breuvage. ».

Syntagmes et phraséologie

  • Boisson autorisée.
  • Boisson consignée.
  • Boisson fermentée, boisson sans alcool.
  • Analyse, composition, usage d’une boisson.
  • Catégorie, variété, marque de boisson.
  • Commerce interprovincial et international des boissons enivrantes.
  • Conditionnement des boissons non alcoolisées.
  • Confiscation de boissons alcoolisées.
  • Débit de boissons à consommer sur place, débit de boissons à emporter.
  • Détaillant, débitant, importateur, négociant, fabricant, entrepositaire de boissons.
  • Détention en vue de vente, offre en vente, vente ou service de boissons alcoolisées.
  • Droit sur les boissons.
  • Étalage des boissons. Boissons figurant en étalage.
  • Fabrication, commerce (mise en vente, transport ou voiturage, livraison, distribution), consommation des boissons.
  • Permis de vente de boissons alcoolisées.
  • Point de vente de boissons, établissement de vente de boissons
  • Publicité des boissons.
  • Usage excessif des boissons alcoolisées.
  • Acheter, obtenir, importer, détenir aux frais de vente et vendre des boissons alcoolisées.
  • Effectuer une publicité en faveur des boissons.
  • Fabriquer, produire une boisson alcoolisée.
  • Frelater des boissons alcoolisées.
  • Importer, vendre de la boisson enivrante.
  • Procurer (à un interdit) des boissons alcoolisées.
  • S’adonner, être adonné à la boisson.
  • Saisir des boissons alcoolisées.
  • Tenir en sa possession ou à sa disposition de la boisson alcoolisée.
  • ALCOOLIQUE.