Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®
Pour commencer votre recherche, cliquez sur la première lettre du mot voulu dans l'alphabet ci-dessous.

Juridictionnaire

balancer / contrebalancer

Ces verbes prennent une cédille sous le c devant les voyelles a et o.

  1. Balancer est vieilli au figuré lorsqu’il est employé dans les sens suivants.
    1. Mettre en équilibre, comparer, opposer, peser (balancer le pour et le contre) : on dit mettre en balance; « Selon la formule du juge fédéral américain Benjamin N. Cardozo, le juge est invité à balancer (= à peser) ses ingrédients, sa philosophie, sa logique, ses analogies, son histoire, ses coutumes, son sens du juste, et tout le reste; puis, ajoutant un peu ici et soustrayant un peu là-bas, il doit déterminer aussi sagement que possible le poids qui décidera la balance. »
    2. Compenser, contrebalancer, corriger, égaler en importance (force qui en balance une autre) : on dit neutraliser.
    3. Être incertain (« Ils étaient en balance. ») : on dit hésiter.

    Balancer s’emploie couramment dans le style commercial et en comptabilité : date où sont balancés les comptes de la compagnie chaque année. « Les administrateurs font tenir et font dresser et balancer un compte fidèle, exact et détaillé des sommes perçues et reçues par la compagnie. »

  2. Contrebalancer s’écrit sans trait d’union et signifie faire contrepoids. « Le droit en matière de concurrence a voulu prévoir des sanctions susceptibles de contrebalancer l’incitation à faire fi de la loi qui pourrait par ailleurs entraîner la faible probabilité de la tenue d’une inspection. »

    Le verbe peut signifier également faire contrepoids à qqch., compenser une action ou un comportement soit par une action dont l’effet est contraire, soit par un comportement opposé. « Ces désavantages contrebalancent les avantages énumérés ici » (= font contrepoids à ces avantages).

    Le Code canadien du travail prévoit que l’arbitre du Tribunal du travail, s’il décide que le congédiement d’un employé est injuste, peut enjoindre à l’employeur de prendre toute mesure qu’il juge équitable de lui imposer et qui est de nature à contrebalancer les effets du congédiement ou à y remédier.

  • BALANCE.