TERMIUM Plus®

La banque de données terminologiques et linguistiques du gouvernement du Canada.

DISPOSITIF ARRET AERONEF [1 fiche]

Fiche 1 2015-12-29

Anglais

Subject field(s)
  • Ground Equipment (Airports)
  • Ground Installations (Air Forces)
DEF

A device used to engage hook equipped aircraft to absorb the forward momentum of a routine or emergency landing, or aborted take-off.

OBS

aircraft arresting gear: term and definition standardized by NATO and the Glossary for Pilots and Air Traffic Services Personnel Committee.

Terme(s)-clé(s)
  • arrestor
  • landing arrestor gear

Français

Domaine(s)
  • Matériel de piste (Aéroports)
  • Installations au sol (Forces aériennes)
DEF

Dispositif utilisé pour accrocher la crosse des aéronefs qui en sont équipés et absorber leur énergie cinétique après un atterrissage normal ou d'urgence ou un décollage interrompu.

CONT

À l'image des porte-avions, certaines pistes militaires sont équipées de dispositifs d'arrêt (filets redressés automatiquement, câbles d'accrochage) permettant de stopper un avion - relativement léger - à la suite d'un atterrissage «trop long».

OBS

dispositif d'arrêt d'aéronef : terme et définition normalisés par l'OTAN et par le Comité sur le Glossaire à l'intention des pilotes et du personnel des services de la circulation aérienne.

Espagnol

Conserver la fiche 1

Avis de droit d’auteur pour la banque de données TERMIUM Plus®

© Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, 2020
TERMIUM Plus®, la banque de données terminologiques et linguistiques du gouvernement du Canada
Un produit du Bureau de la traduction

En vedette

Portail linguistique du Canada

Accédez à une collection de ressources canadiennes sur tous les aspects du français et de l'anglais, y compris des jeux.

Outils d'aide à la rédaction

Une collection d'outils d'aide à la rédaction qui proposent des solutions aux difficultés propres au français et à l'anglais, qu'il s'agisse de grammaire, de style ou d'usage.

Lexiques et vocabulaires

Accédez aux lexiques et vocabulaires du Bureau de la traduction.

Date de modification :