TERMIUM Plus®

La banque de données terminologiques et linguistiques du gouvernement du Canada.

INHALABLES [10 fiches]

Fiche 1 2012-01-04

Anglais

Subject field(s)
  • Air Pollution
  • Occupational Health and Safety
  • Analytical Chemistry
DEF

Of a size small enough to be inhaled deep into the lung.

PHR

Fine respirable particles, non-respirable airborne grain dusts.

Français

Domaine(s)
  • Pollution de l'air
  • Santé et sécurité au travail
  • Chimie analytique
CONT

Les poussières rencontrées dans l'environnement sont [...] classées d’après leur dimension. [...] Supérieures à 75 microns : sédimentation rapide. Comprises entre 75 et 5 microns : sédimentation lente. Inférieures à 5 microns : suspension aérienne, inhalables.

OBS

L’adjectif français «respirable» veut dire «qu’on peut respirer» (employé surtout négativement). P. ex. : «Air pollué qui n’est pas respirable». Il correspond au terme anglais «breathable». Le terme anglais «respirable» désigne plutôt les particules suffisamment fines pour être susceptibles de se déposer sur les poumons.

PHR

Particules, poussières inhalables.

Espagnol

Campo(s) temático(s)
  • Contaminación del aire
  • Salud y seguridad en el trabajo
  • Química analítica
Conserver la fiche 1

Fiche 2 2011-07-22

Anglais

Subject field(s)
  • Air Pollution
  • Occupational Health and Safety
DEF

Particulates of a size small enough to be inhaled deep into the lung.

Terme(s)-clé(s)
  • respirable dust
  • respirable dusts

Français

Domaine(s)
  • Pollution de l'air
  • Santé et sécurité au travail
DEF

Particules solides en suspension dans l’air dont les dimensions sont suffisamment petites pour qu’elles puissent être absorbées dans le corps par voie pulmonaire.

CONT

Les émissions qui suscitent des préoccupations sont les émissions primaires, comme les gaz à effet de serre et les gaz acides, qui ont des effets directs, et les émissions secondaires, comme l'ozone dans la basse troposphère et les particules inhalables qui peuvent se former dans l'atmosphère. [...] Un examen récent des études traitant des effets de ces particules sur la santé révèle que l'exposition à des particules inhalables peut provoquer [de nombreux] troubles de la fonction respiratoire [...] Les données récentes de la science indiquent que près de 50 % des matières particulaires inhalables proviennent de la formation de composés secondaires de gaz acides comme les oxydes d’azote et le dioxyde de soufre.

OBS

particules inhalables; matières particulaires inhalables; particules respirables : rarement utilisés au singulier(particule inhalable; matière particulaire inhalable; particule respirable).

OBS

Ne pas dire «particules respirables». L’adjectif «respirable», en effet, veut dire «qu’on peut respirer (surtout négatif), par ex. : Air pollué qui n’est pas respirable». (D’après le Grand Dictionnaire Encyclopédique Larousse, 1982, vol. 9, p. 8921).

OBS

«Particules», ici, est une forme abrégée de «particules solides en suspension dans l'air». Il serait redondant d’employer une expression du type «particules inhalables en suspension dans l'air», les particules inhalables étant forcément en suspension dans l'air. Voir les fiches «respirable dust» et «suspended particulates».

Terme(s)-clé(s)
  • particule inhalable
  • matière particulaire inhalable
  • particule respirable

Espagnol

Campo(s) temático(s)
  • Contaminación del aire
  • Salud y seguridad en el trabajo
Conserver la fiche 2

Fiche 3 2007-11-14

Anglais

Subject field(s)
  • Air Pollution
  • Occupational Health and Safety
  • Thread Spinning (Textiles)
CONT

Aramid respirable fibre-shaped particulates (RFP) that may be released from pulp, cut fibre and staple fibre, or may be formed during abrasive processing are regulated ...

OBS

More often used in the plural (respirable fibre-shaped particulates).

Terme(s)-clé(s)
  • respirable fiber-shaped particulate
  • respirable fibre shaped particulate
  • respirable fiber shaped particulate
  • respirable fiber-shaped particulates
  • respirable fibre shaped particulates
  • respirable fiber shaped particulates
  • respirable fiber-shaped particulates

Français

Domaine(s)
  • Pollution de l'air
  • Santé et sécurité au travail
  • Filature (Textiles)
CONT

Les particules inhalables sont de petites gouttelettes ou des fragments de matériaux organiques ou inorganiques en suspension dans l'air. Leur taille varie de 0, 001 µm à plus de 100 µm. Leur forme est très variable. [...] Granulométrie des particules solides. La granulométrie d’un aérosol décrit les caractéristiques dimensionnelles des particules qui le composent [et conditionne] en grande partie les effets observés dans les populations exposées :[...]-dans le cas de particules fibreuses, les expériences de Stanton(injection sous pleurales) ont montré que le diamètre physique et la longueur des fibres prédisaient mieux un effet cancérogène que leur composition chimique : les fibres les plus toxiques étaient les plus fines(< 0, 25 microns) et les plus longues(> 8 microns).

CONT

Le retentissement respiratoire et la clairance des particules fibreuses respirables [sic] de para-aramide (RFP) ont été évalués chez des rats exposés pendant trois mois, cinq jours par semaine pendant six heures chaque jour à des doses de 50, 200 et 800 RFP/cm³.

OBS

L’adjectif français «respirable» (en anglais : «breathable») veut dire «qu’on peut respirer», d’assez bonne qualité pour être respiré sans danger (employé surtout négativement). P. ex. : «Air pollué qui n’est pas respirable». Le terme anglais «respirable» (en français : «inhalable» désigne plutôt les particules suffisamment fines pour être susceptibles de se déposer sur les poumons.

OBS

Pluriel plus fréquent (particules fibreuses respirables).

Terme(s)-clé(s)
  • particules fibreuses inhalables
  • particules fibreuses respirables

Espagnol

Conserver la fiche 3

Fiche 4 2004-02-16

Anglais

Subject field(s)
  • Metrology and Units of Measure
  • Environmental Studies and Analyses
  • Air Pollution
DEF

A unit of measurement for the concentration of particulates in air.

OBS

A measurement of visibility interference in the atmosphere.

CONT

Indirect measurements of particulate matter have historically been made using two methodologies: the British Smoke Shade (BSS) sampler and the AISI sampler, which measures Coefficient of Haze (CoH). Both the BSS and the CoH techniques are based on optical properties of particles and are most sensitive to the sooty components of PM that fall in the size range of approximately -3.5-4.5 µm in diameter.

Français

Domaine(s)
  • Unités de mesure et métrologie
  • Études et analyses environnementales
  • Pollution de l'air
CONT

Le COH(«coefficient of haze unit») est le coefficient de transmission ou l'indice d’opacité(quantité de matières solides donnant une densité optique de 0, 0l). [...] Les objectifs de qualité de l'air pour les particules en suspension(PES) ne peuvent être exprimés avec justesse par l'indice de qualité de l'air(IQUA) parce que les stations canadiennes n’ utilisent pas des appareils de mesure en temps réel des concentrations de particules. Toutefois, en raison de l'importance de la concentration des particules relativement à l'IQUA, on peut envisager les solutions de rechange provisoires suivantes :-des mesures quotidiennes des teneurs de 24 h en PES(par échantillonneur à grand débit) ;-le sous-indice COH/visibilité;-le sous-indice COH/particules inhalables.

CONT

On a par le passé effectué des mesures indirectes des matières particulaires en utilisant deux méthodes : les échantillonneurs British Smoke Shade (BSS) et AISI, qui mesurent le coefficient de transmission (CoH). Ces deux méthodes sont basées sur les propriétés optiques des particules et sont extrêmement sensibles aux éléments fuligineux des matières particulaires qui se situent dans une gamme de tailles d’environ - 3,5-4,5 µm de diamètre.

Espagnol

Campo(s) temático(s)
  • Metrología y unidades de medida
  • Estudios y análisis del medio ambiente
  • Contaminación del aire
Conserver la fiche 4

Fiche 5 2004-02-16

Anglais

Subject field(s)
  • Metrology and Units of Measure
  • Environmental Studies and Analyses
  • Air Pollution
DEF

A measure of light absorption by particles, defined as that quantity of light scattering solids producing an optical density of 0.1.

CONT

coefficient of haze (COH) (in atmospheric chemistry): One technique of measurement of the amount of filterable particulate matter suspended in air which has been used in the past depends upon drawing a measured sample of air (usually 1 000 linear feet) through a paper or membrane filter. A measurement is made of the intensity of light transmitted through the dust spot formed relative to that transmitted through an identical clean filter. The dirtiness of the air is reported in terms of the COH unit. This relates to the quantity of particulate material which produces an optical density, lg (I 0 /I) of 0.01 when measured by light transmission at 400 nm and relative to the transmission of an identical dust-free filter taken as 100%. Thus a filter which transmitted 50% relative to the clean filter has an absorbance of 0.301 or 30.1 COH units. This is not a recommended measure of filterable particulate matter since the size, colour and other properties of the aerosol and the air in which it is suspended affect the results. [Source: IUPAC Compendium of Chemical Terminology, 2nd Edition (1997).]

Français

Domaine(s)
  • Unités de mesure et métrologie
  • Études et analyses environnementales
  • Pollution de l'air
CONT

Certains paliers de gouvernement utilisent des sous-indices de visibilité et de particules inhalables à partir de mesures de la visibilité de 1 h et de 2 h en unités COH. Le Comité considère que cette méthode n’ est pas aussi fiable que les mesures des concentrations en temps réel de particules inhalables.

OBS

Le COH («coefficient of haze unit») est le coefficient de transmission ou l’indice d’opacité (quantité de matières solides donnant une densité optique de 0,0l).

Espagnol

Conserver la fiche 5

Fiche 6 2002-05-08

Anglais

Subject field(s)
  • Sanding and Polishing of Metals
  • The Product (Marketing)
DEF

A filling or camouflage paste that is used on metal.

CONT

The original numbers and characters had been removed by grinding, the backfill with bondo, then restamped with the new characters and numbers.

CONT

The Duster 3000 (CFM) Downdraft is a mobile prep station which greatly improves poor air quality in autobody shops. Respirable air pollutants produced as a result of bondo work, sanding, primer, spot painting and welding are filtered through a series of carefully selected filters.

OBS

Bondo was first a trade mark which has now given its name to the product.

Français

Domaine(s)
  • Sablage et ponçage des métaux
  • Produit (Commercialisation)
DEF

Pâte de remplissage ou de camouflage applicable sur le métal.

CONT

L'épurateur d’air Duster 3000 Downdraft est un poste de préparation mobile qui améliore considérablement la qualité de l'air dans les ateliers de débosselage. Les polluants inhalables produits lors des travaux de bondo, de sablage, d’apprêtage, de retouchage, et de soudage sont filtrés à l'aide d’une série de filtres choisis avec soin.

OBS

Bondo était d’abord une marque de commerce, qui a ensuite donné son nom au produit.

Espagnol

Conserver la fiche 6

Fiche 7 1999-05-14

Anglais

Subject field(s)
  • Air Pollution
  • Occupational Health and Safety
DEF

Suspended particulate matter that can be deposited to a significant extent in the lung.

OBS

There is no general agreement on the type and size of particles involved and the term may have different meanings to different authors.

OBS

respirable: Of a size small enough to be inhaled deep into the lung.

Français

Domaine(s)
  • Pollution de l'air
  • Santé et sécurité au travail
CONT

Quelques propriétés des particules. [...] Les poussières rencontrées dans l'environnement sont [...] classées d’après leur dimension. [...] Supérieures à 75 microns : sédimentation rapide. Comprises entre 75 et 5 microns : sédimentation lente. Inférieures à 5 microns : suspension aérienne, inhalables.

OBS

«Poussières» veut dire «particules solides en suspension dans l’air». Voir aussi la fiche «respirable suspended particulates».

OBS

Ne pas utiliser «poussières respirables». L’adjectif «respirable», en effet, veut dire «Qu’on peut respirer (utilisé surtout négativement), par exemple : Air pollué qui n’est pas respirable». (D’après Le grand dictionnaire encyclopédique Larousse, 1982, vol. 9, p. 8921).

OBS

poussières inhalables : terme utilisé plus souvent au pluriel.

Terme(s)-clé(s)
  • poussière inhalable
  • poussière respirable

Espagnol

Campo(s) temático(s)
  • Contaminación del aire
  • Salud y seguridad en el trabajo
DEF

Partículas sólidas en suspensión; pueden depositarse en forma importante en los pulmones. Sus características varían conforme a diferentes legislaciones y autores. Véase también fracción respirable.

Conserver la fiche 7

Fiche 8 1990-01-31

Anglais

Subject field(s)
  • Air Pollution
  • Occupational Health and Safety
OBS

"respirable": Of a size small enough to be inhaled deep into the lung.

Français

Domaine(s)
  • Pollution de l'air
  • Santé et sécurité au travail
OBS

Particules de poussières suffisamment fines pour pouvoir être absorbées par voie pulmonaire. L’adjectif français "respirable" est, en ce sens, à éviter.

Espagnol

Conserver la fiche 8

Fiche 9 1990-01-31

Anglais

Subject field(s)
  • Air Pollution
  • Occupational Health and Safety
OBS

"respirable": Of a size small enough to be inhaled deep into the lung.

OBS

See also "respirable", "airborne particles", "airborne dust", "respirable suspended particulates" and "particulate matter" in Termium.

Français

Domaine(s)
  • Pollution de l'air
  • Santé et sécurité au travail
OBS

Ces expressions sont quelque peu redondantes. Pour être inhalables, c'est-à-dire susceptibles de se déposer sur les poumons, les particules(de poussière, habituellement) doivent absolument être de petite dimension.

Espagnol

Conserver la fiche 9

Fiche 10 1990-01-31

Anglais

Subject field(s)
  • Air Pollution
  • Occupational Health and Safety
OBS

"respirable": Of a size small enough to be inhaled deep into the lung.

Français

Domaine(s)
  • Pollution de l'air
  • Santé et sécurité au travail
OBS

Particules de poussières qui ne sont pas suffisamment fines pour se déposer sur les poumons. "Respirable", en français en ce sens, est à éviter.

Espagnol

Conserver la fiche 10

Avis de droit d’auteur pour la banque de données TERMIUM Plus®

© Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, 2021
TERMIUM Plus®, la banque de données terminologiques et linguistiques du gouvernement du Canada
Un produit du Bureau de la traduction

En vedette

Portail linguistique du Canada

Accédez à une collection de ressources canadiennes sur tous les aspects du français et de l'anglais, y compris des jeux.

Outils d'aide à la rédaction

Les outils d’aide à la rédaction du Portail linguistique ont fait peau neuve! Faciles à consulter, ils vous donnent accès à une foule de renseignements utiles pour mieux écrire en français et en anglais.

Lexiques et vocabulaires

Accédez aux lexiques et vocabulaires du Bureau de la traduction.

Date de modification :