Public Works and Government Services Canada
Symbol of the Government of Canada

Institutional Links

 

Important notice

Good news! We have updated our writing tools. Clefs du français pratique and Le guide du rédacteur have been combined to create a new tool called Clés de la rédaction.

Don’t forget to update your bookmarks. Within a few weeks, Clefs du français pratique will no longer be available.

Search Canada.ca

voir/vu suivis d’un infinitif/participe passé

L’infinitif introduit par le verbe voir (ainsi qu’entendre et sentir) comme :

  • Les articles que vous aimeriez voir publier.

peut parfois être remplacé par un participe passé lorsqu’on veut souligner le résultat de l’action plutôt que l’action elle-même :

  • Les articles que vous aimeriez voir publiés.

Se voir

Suivi d’un infinitif

Lorsque le verbe se voir est suivi d’un infinitif, le participe vu s’accorde avec le sujet si celui-ci fait l’action marquée par l’infinitif :

  • Ils se sont vus mourir. (ils meurent : le sujet fait l’action)
  • Je me suis vue accepter l’offre avec joie. (j’accepte : le sujet fait l’action)

Mais on n’accorde pas vu dans :

  • Ils se sont vu condamner. (le sujet ils ne fait pas l’action de condamner)
  • Nous nous sommes vu refuser l’entrée aux États-Unis. (le sujet nous ne fait pas l’action de refuser)

Suivi d’un participe passé

Lorsqu’il est suivi d’un participe passé, le verbe est considéré comme un semi-auxiliaire et vu s’accorde avec le sujet :

  • Ils se sont vus invités. (= ils ont été invités)
  • Elles se sont vues condamnées à servir leur mari. (= elles ont été condamnées à servir leur mari)

Dans les cas où les deux constructions sont possibles, l’infinitif permet d’insister sur l’action accomplie et le participe sur l’état de la personne qui subit l’action :

  • Elle s’est vu menacer.
  • Elle s’est vue menacée.