Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 

Avis important

Bonne nouvelle! Nous avons modernisé nos outils d’aide à la rédaction. Les Clefs du français pratique et Le guide du rédacteur ont été fusionnés pour créer un nouvel outil appelé Clés de la rédaction.

N’oubliez pas de mettre à jour vos favoris. L’outil Clefs du français pratique ne sera plus accessible d’ici quelques semaines.

Rechercher dans Canada.ca

voire même

L’adverbe voire vient de l’adverbe latin vera, de l’adjectif latin verus (« vrai »). Emprunté au latin au 12e siècle, voire signifiait à l’origine « vraiment, certainement, sans aucun doute, véritablement ». Au fil du temps, il a pris le sens de « et même » qu’on lui connaît aujourd’hui. La locution voire même est apparue au début du 17e siècle.

Locution critiquée mais admise

La locution voire même est critiquée par certains auteurs, qui la considèrent comme un pléonasme (répétition inutile de mots ayant le même sens). Le sens actuel de voire étant « et même », il serait répétitif d’ajouter même après voire. Ces auteurs préconisent d’éviter l’expression, qui peut facilement être remplacée par et même, ou par voire.

  • Cette tâche est difficile, et même très complexe.
  • Cet ouvrage est très utile, voire indispensable à tout bon rédacteur.

Des sources réputées considèrent aujourd’hui voire même comme parfaitement admissible, voire ayant dans cette locution son sens originel de « vraiment ».

On peut donc employer voire même en toute quiétude, car, bien qu’elle renferme un archaïsme (mot ou sens qui n’est plus en usage), cette locution est correcte dans le sens de « et vraiment même ».

  • Cette tâche est difficile, voire même très complexe.
  • Cet ouvrage est très utile, voire même indispensable à tout bon rédacteur.