Services publics et Approvisionnement Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 

Avis important

Bonne nouvelle! Nous avons modernisé nos outils d’aide à la rédaction. Vous pouvez maintenant accéder à une nouvelle version du Juridictionnaire.

N’oubliez pas de mettre à jour vos favoris. D’ici quelques semaines, la version actuelle du Juridictionnaire ne sera plus accessible.

Rechercher dans Canada.ca
Pour commencer votre recherche, cliquez sur la première lettre du mot voulu dans l'alphabet ci-dessous.

Juridictionnaire

probationnaire

  1. Au Canada, on appelle probationnaire ("probationer") la personne déclarée coupable d’une infraction criminelle qui, bénéficiant d’un sursis (d’exécution) de peine ou d’une suspension de peine, fait l’objet d’une ordonnance de probation grâce à laquelle, si sont respectées les conditions de sa probation, elle pourra être déchargée de sa peine et éviter ainsi l’emprisonnement. « La preuve a établi que le probationnaire ne voulait pas avoir affaire à la police et que c’est pour cette raison qu’il était en fuite. » « Le rôle de l’agent de probation est notamment d’aider et d’orienter le probationnaire pendant la durée de sa probation. »
  2. Ce substantif est aussi adjectif : période probationnaire (mais il faut éviter le pléonasme que crée le terme [période de probation], la probation étant par définition une période); en ce sens, le mot probationnaire entre en concurrence avec le mot probatoire, qui tend à le supplanter.