Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 

Avis important

Bonne nouvelle! Nous avons modernisé nos outils d’aide à la rédaction. Le guide du rédacteur et les Clefs du français pratique ont été fusionnés pour créer un nouvel outil appelé Clés de la rédaction.

N’oubliez pas de mettre à jour vos favoris. Le guide du rédacteur sera retiré du Portail linguistique du Canada au début de l’année 2021.

Rechercher dans Canada.ca

3.3.23 Fêtes civiles et religieuses

Il convient de mettre la majuscule :

À l’appellation formée d’un seul élément :

  • Pâques
  • la Toussaint
  • les Fêtes

On écrit par ailleurs « la période des Fêtes », période ne faisant pas partie de l’appellation. De même, lorsqu’il est question de la fête judaïque annuelle qui commémore l’exode d’Égypte, « la pâque » s’écrit avec une minuscule initiale, quoique l’on trouve assez souvent aujourd’hui la majuscule, plus respectueuse.

Au nom et à l’adjectif, qualificatif ou numéral, qui le précède :

  • le Nouvel An
  • le Vendredi saint  
  • le 11 Novembre
  • le Premier Mai ou 1er Mai

On met cependant la minuscule au terme générique (comme « fête ») et la majuscule au spécifique (comme « Travail ») dans une appellation formée du mot jour, fête ou du nom d’un jour de la semaine :

  • la fête du Travail
  • la fête des Mères
  • la fête de l’Armistice
  • la fête du Saint-Sacrement
  • le jour du Souvenir
  • le jour de l’An
  • le jour des Rois
  • le jour des Morts
  • le mercredi des Cendres
  • le dimanche des Rameaux

Quand le spécifique est formé d’un nom suivi d’un complément, on met la majuscule au nom, la minuscule au complément :

  • le Premier de l’an
  • l’Action de grâces