Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 

Avis important

Bonne nouvelle! Nous avons modernisé nos outils d’aide à la rédaction. Le guide du rédacteur et les Clefs du français pratique ont été fusionnés pour créer un nouvel outil appelé Clés de la rédaction.

N’oubliez pas de mettre à jour vos favoris. Le guide du rédacteur sera retiré du Portail linguistique du Canada au début de l’année 2021.

Rechercher dans Canada.ca

5.4.3 Travaux d’édition

Il est de tradition de composer en italique les exemples donnés dans les dictionnaires et les travaux de nature linguistique, pour les distinguer du texte. Mais souvent on les met simplement en retrait, comme dans le présent guide.

Certaines parties complémentaires d’un ouvrage ou d’un écrit quelconque, comme la dédicace, l’épigraphe, l’avertissement, la préface ou l’avant-propos, peuvent se composer en italique. La marque de propriété littéraire est la plupart du temps en romain  :

  • © Les Presses de l’Université Laval, 1996

Dans un lexique ou dans la table alphabétique des travaux scientifiques, des catalogues, des études littéraires, des dictionnaires et des encyclopédies, on peut mettre en italique le mot ou l’intitulé de rubrique auquel on renvoie le lecteur :

  • Alevinage — Voir Pisciculture

Dans un errata, la correction qu’il faut effectuer se met en italique, mais le mot inexact est habituellement en romain, encadré de guillemets :

ERRATA

  • Page 36, dixième ligne : remplacer « décryptage » par décodage.
  • Page 105, avant-dernière ligne : lire corollaire, et non « corolaire ».
Remarque

Dans les errata, on peut substituer le caractère gras à l’italique. De même, dans les tables alphabétiques, on peut remplacer l’italique par le gras, les petites capitales ou les guillemets.

7.3.9 Travaux d’édition

Dans un lexique ou dans la table alphabétique des travaux scientifiques, des catalogues, des études littéraires, des dictionnaires, des encyclopédies, on met parfois entre guillemets, mais plus souvent en italique (voir 5.4.3 Travaux d’édition), la rubrique ou le mot auquel on renvoie le lecteur :

  • Alevinage — Voir « Pisciculture »

Dans un errata, le mot inexact se met habituellement entre guillemets et la correction à effectuer, en italique :

ERRATA

  • Page 36, dixième ligne : remplacer « décryptage » par décodage.
  • Page 105, avant-dernière ligne : lire corollaire, et non « corolaire ».