Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens institutionnels

 
Rechercher dans TERMIUM Plus®

formules de salutation générales

Généralités

La lettre se termine par une formule de politesse appelée salutation. La formule de salutation fait généralement l’objet d’un paragraphe distinct. Cette formule varie en fonction des rapports hiérarchiques ou personnels que l’on entretient avec le destinataire, et en fonction des usages établis dans l’organisation. Il ne faut pas confondre la salutation avec l’appel, qui est la formule qui commence la lettre.

Selon le respect que l’on désire marquer au destinataire, on commence la formule de salutation par :

  • Veuillez agréer, M…, (plus familier)
  • Je vous prie d’agréer, M…, (plus officiel)

Dans la salutation, il est essentiel de reprendre exactement la formule d’appel, que l’on place entre virgules :

  • (appel) Madame la Députée,
    […]
    (salutation) Je vous prie d’agréer, Madame la Députée, l’assurance de ma haute considération.

Habituellement formée d’une phrase complète, la salutation se termine par un point. Mais lorsqu’elle se résume à quelques mots, comme dans les courriels, les notes courtes ou la correspondance personnelle, elle peut être suivie d’une virgule :

  • Salutations cordiales,

    [signature]

Formules de salutation traditionnelles

Les formules de salutation s’utilisent dans les lettres ou dans toute autre correspondance soignée. Il y a une gradation selon le destinataire :

  • forme neutre ou administrative
  • forme officielle
  • forme très officielle et protocolaire

Le choix de la formule de salutation varie en fonction du rapport hiérarchique ou personnel que l’on entretient avec le destinataire (ami, collègue, client, supérieur, personne qu’on connaît de nom mais pas personnellement, ministre ou autre haut dignitaire, etc.). Dans la correspondance plus officielle, il faut aussi tenir compte des usages établis dans l’organisation.

Selon le respect que l’on désire marquer au destinataire, on commence la formule de salutation par :

  • Agréez… /Recevez… (moins formel)
  • Veuillez agréer… / Veuillez recevoir…
  • Je vous prie d’agréer… / Je vous prie de recevoir (plus formel)

La fin de la salutation diffère généralement aussi selon le destinataire :

À un supérieur

  • … l’assurance de ma haute considération.
  • … l’assurance de ma considération distinguée.
  • … l’expression de mes sentiments dévoués.

À un fonctionnaire ou à une relation d’affaires

  • … mes salutations distinguées.
  • … mes sincères salutations.
  • … mes meilleures salutations.
  • … mes plus cordiales salutations.
  • … l’expression de mes sentiments les meilleurs.
  • … l’expression de mes sentiments distingués.
  • … l’assurance de mes meilleurs sentiments.

À un ministre, à un haut fonctionnaire

  • … l’expression de ma très haute considération.
  • … l’expression de mes sentiments (très, les plus) respectueux.
  • … l’assurance de ma très haute considération.
  • … l’assurance de mes sentiments les plus distingués.

Exemples de formules de salutation

À un ministre, à un haut fonctionnaire

  • Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma très haute considération.
  • Je vous prie de recevoir, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments les plus distingués.
  • Je vous prie d’agréer, Madame l’Ambassadrice, l’expression de mes sentiments très respectueux.
  • Veuillez agréer, Monsieur l’Ambassadeur, l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

À un supérieur

  • Je vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur, l’assurance de ma considération distinguée.
  • Agréez, Madame la Juge, l’assurance de ma haute considération.
  • Recevez, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments dévoués.
  • Je vous prie d’agréer, Madame la Vice-Présidente, l’expression de mes sentiments distingués.

À un fonctionnaire ou à une relation d’affaires

  • Recevez, Monsieur, mes meilleures salutations.
  • Veuillez agréer, Madame, l’expression de mes sentiments les meilleurs.
  • Nous vous prions d’agréer, Madame, nos salutations distinguées.
  • Agréez, Madame, Monsieur, mes sincères salutations.
  • Veuillez recevoir, Madame, Monsieur, mes plus cordiales salutations.
  • Veuillez agréer, Docteur et Madame, l’assurance de mes meilleurs sentiments.
  • Je vous prie de croire, Docteur, à mes sentiments les meilleurs.
  • Veuillez agréer, Maître, l’assurance de mes meilleurs sentiments.
  • Dans l’attente d’une réponse (ou de votre réponse), nous vous prions d’agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.
  • Espérant une réponse positive, je vous prie d’agréer, Madame la Directrice, mes salutations distinguées.
  • Dans l’attente de vos nouvelles, je vous prie d’agréer mes sincères salutations.
  • J’espère que ces renseignements vous seront utiles et vous prie d’agréer mes meilleures salutations.
  • Dans l’espoir de vous rencontrer bientôt, je vous prie d’agréer mes sincères salutations.
  • Dans l’espoir que mes suggestions vous aideront dans votre décision, je vous prie d’agréer…
  • En vous remerciant à l’avance, je vous prie de recevoir mes salutations distinguées.
  • Je vous sais gré de l’intérêt que vous portez à cette question et vous prie d’agréer mes sincères salutations.
  • En vous remerciant à l’avance, nous vous prions d’agréer l’expression de nos sentiments les meilleurs.
  • Avec nos remerciements, nous vous prions d’agréer l’expression de nos sentiments distingués.
  • Je vous prie d’accepter, Madame, mes salutations distinguées.

Les formules suivantes sont à caractère plus familier :

  • Recevez, cher Monsieur, l’expression de mes sentiments très cordiaux.
  • Recevez, chère collègue et amie, l’expression de mes meilleurs sentiments.
  • Veuillez agréer, cher Monsieur, l’assurance de mes sentiments amicaux.
  • Je vous prie de croire, cher Monsieur, à mes sentiments les meilleurs.

Formules de salutation brèves

Les ouvrages comptent très peu d’exemples de formules brèves à caractère administratif. La plupart des exemples courts s’appliquent à un contexte familier ou personnel. Nous considérons toutefois certaines expressions acceptables dans un courriel, par exemple. Les formules de salutation brèves n’ont toutefois pas leur place dans les lettres formelles à caractère administratif.

Il faut faire preuve de jugement lors du choix de la salutation et tenir compte du niveau de familiarité avec le destinataire (client qu’on ne connaît pas ou qu’on connaît bien, collègue de travail qui est aussi ami ou non, supérieur que l’on vouvoie ou que l’on tutoie, etc.).

Enfin, le point d’exclamation au lieu de la virgule se rencontre (Bonne journée!, Bonne lecture!). Ce signe de ponctuation rend toutefois le ton plus familier. Le point est plus neutre et est préférable si l’on ne connaît pas bien le destinataire.

Formules brèves à caractère administratif

  • Meilleures salutations,
  • Sincères salutations,
  • Salutations distinguées,
  • Salutations respectueuses, 
  • Bonne journée.
  • Bonne fin de journée.
  • Bonne lecture.
  • J’attends de vos nouvelles.
  • D’avance, je vous remercie.
  • Je vous remercie d’avance (ou à l’avance) de votre collaboration.
  • Je vous remercie d’avance (ou à l’avance) de l’attention que vous porterez à ma demande.
  • Veuillez prendre connaissance de la note ci-jointe. Merci de votre attention.
  • Espérant que cette affaire a été traitée avec votre entière satisfaction, nous vous présentons nos meilleures salutations.
  • Nous espérons que notre proposition vous conviendra.

Formules brèves à caractère personnel ou familier

  • Salutations cordiales,
  • Avec nos cordiales salutations,
  • Cordialement,
  • Bien cordialement,
  • Bien à vous,
  • Amitiés,
  • Toutes mes amitiés,
  • Amicalement,
  • Meilleurs souvenirs,
  • Affectueux souvenirs,
  • Mon bon souvenir,
  • Au revoir,
  • À bientôt,

Formules à caractère très familier

  • Avec toute mon affection,
  • Grosses bises,

Formules à éviter

Expressions critiquées ou vieillies

Les formules brèves suivantes sont critiquées, et il vaut mieux les éviter :

  • Sincèrement,
  • Sincèrement vôtre, (calque de Sincerely Yours ou Yours Sincerely)
  • Bien sincèrement,
  • Cordialement vôtre,

De plus, on évite d’employer les anciennes formules :

  • Votre dévoué,
  • Votre tout dévoué,

Anacoluthe

Il arrive que la formule de salutation serve de conclusion lorsque la lettre est courte. On peut alors ajouter en début de phrase une mention du type :

  • Dans l’espoir de vous rencontrer bientôt, […]
  • Dans l’attente de vos nouvelles, […]

Cependant, quand la phrase débute par un participe présent ou une proposition circonstancielle, il faut toujours les faire suivre de la formule je vous prie ou nous vous prions, de manière que le segment en tête de phrase ait le même sujet que la proposition principale. L’emploi de veuillez constituerait une anacoluthe.

  • Dans l’attente d’une réponse, nous vous prions d’agréer, Madame, […] (et non : veuillez agréer)
  • En vous remerciant à l’avance, je vous prie de recevoir […] (et non : recevez)

Voir ANACOLUTHE.

Agréer/recevoir des sentiments

En français, on ne dit pas agréer ou recevoir des sentiments, mais plutôt agréer ou recevoir l’expression de sentiments :

  • Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.
  • Recevez, Madame, l’expression de mes sentiments dévoués.

Par contre, on peut dire croire à des sentiments, à l’assurance de sentiments :

  • Veuillez croire à mes sentiments distingués.
  • Veuillez croire en mes sentiments les meilleurs.
  • Veuillez croire à l’assurance de mes sentiments distingués.

Agréer/recevoir l’expression de salutations

À l’inverse, on ne dit pas agréer ou recevoir l’expression de salutations, mais plutôt agréer ou recevoir des salutations :

  • Veuillez agréer mes salutations distinguées.
  • Recevez, Monsieur, mes plus cordiales salutations.

Renseignements complémentaires

Pour plus de renseignements au sujet des formules de salutation et d’appel, voir :

  • l’article DIGNITAIRES FÉDÉRAUX (APPEL ET SALUTATION).
  • l’article CLERGÉ (APPEL ET SALUTATION).
  • l’article FAMILLE ROYALE (APPEL ET SALUTATION).
  • l’article FORMULES D’APPEL GÉNÉRALES.
  • la page Formules épistolaires préparée par Patrimoine canadien