Services publics et Approvisionnement Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Avis important

Bonne nouvelle! Nous avons modernisé nos outils d’aide à la rédaction. Les Clefs du français pratique et Le guide du rédacteur ont été fusionnés pour créer un nouvel outil appelé Clés de la rédaction.

N’oubliez pas de mettre à jour vos favoris. L’outil Clefs du français pratique ne sera plus accessible d’ici quelques semaines.

Rechercher dans Canada.ca

unités militaires (majuscule/minuscule)

Les noms d’unités militaires sont habituellement composés d’un générique (forces, centre, réserve, etc.) suivi d’un ou de plusieurs spécifiques (royale, aérien, canadien, etc.). L’usage canadien veut que l’on mette la majuscule aux termes génériques qui entrent dans les noms d’unités militaires :

  • les Forces armées canadiennes
  • le Commandement aérien
  • l’Artillerie royale canadienne
  • la Force terrestre
  • la Réserve aérienne
  • le Centre des opérations aéroportées du Canada
  • le Centre d’alerte provincial Valcartier
  • le Royal 22e Régiment
  • la 16e Escadre
  • le 1er Groupe-brigade mécanisé du Canada

Dans le cas où l’appellation comprend plus d’un nom d’unité, tous les génériques prennent la majuscule :

  • le Commandement de la Force terrestre
  • le Quartier général du Commandement de la Force terrestre
  • l’École de navigation aérienne des Forces canadiennes
  • l’École de combat de l’Artillerie royale canadienne
  • la Musique du Commandement aérien
  • la Station des Forces canadiennes Flin Flon
  • la 17e Escadrille de renfort de la Réserve aérienne
  • la Compagnie du renseignement du Secteur de l’Ouest de la Force terrestre

On met aussi la majuscule aux appellations métonymiques :

  • les Bérets verts
  • les Casques bleus

Selon le Manuel de terminologie publié par le ministère de la Défense et les Forces canadiennes en 2012, il faut mettre la majuscule au mot défense lorsqu’il est employé pour désigner le ministère de la Défense nationale :

  • ministre de la Défense nationale
  • directives et ordonnances administratives de la défense
  • industrie de défense

Le mot marine prend également la majuscule lorsqu’il fait référence à la Marine royale canadienne :

  • état-major de la Marine
  • officier de la marine

Il en va de même pour le mot armée lorsque l’on fait référence à l’Armée canadienne :

  • état-major de l’Armée
  • officier de l’armée

Enfin, l’expression force aérienne prend aussi la majuscule lorsqu’elle fait référence à l’Aviation royale canadienne.

  • état-major de la Force aérienne
  • officier de la force aérienne

Par contre, il faut mettre la minuscule aux génériques employés comme noms communs pour désigner des unités d’un certain type :

  • Les missions de ce genre doivent être confiées à un escadron de transport.