Public Services and Procurement Canada
Symbol of the Government of Canada

Important notice

Good news! We have updated our writing tools. Le guide du rédacteur and Clefs du français pratique have been combined to create a new tool called Clés de la rédaction.

Don’t forget to update your bookmarks. Le guide du rédacteur will be removed from the Language Portal of Canada in early 2021.

Search Canada.ca

7.2.2 Fragment de phrase

Lorsqu’on veut citer quelques mots, un fragment de phrase ou une phrase incomplète, on encadre de guillemets tous les mots qui font vraiment partie de la citation, et seulement ces mots. La ponctuation de la phrase principale reste à l’extérieur des guillemets :

  • Ils ont dit que le projet était « intéressant », sans préciser davantage.
  • Le client leur a demandé de réparer les dégâts « au plus tard à la fin du mois », sinon il réclamerait des dommages-intérêts.
  • Dans la préface, l’auteur évoque « la complexité des problèmes notionnels que pose le langage du droit au Canada ».
  • Son intervention était parsemée de « quand? », de « pourquoi? » et de « comment? ».

On garde aussi à l’extérieur des guillemets l’article, l’adjectif possessif, l’adjectif démonstratif, la préposition ou la conjonction dont on se sert pour introduire les mots cités :

  • Le premier ministre a reconnu que le gouvernement était responsable de l’« erreur ».
  • Quant à son « grand projet », il n’en parle plus.
  • D’après ce guide, il est nécessaire de « s’exercer au moins trois fois par semaine ».
  • Si nous en croyons cette théorie, la conscience n’est qu’« un moment très fugitif ».

Ordinairement, on ne met pas les deux points quand on cite quelques mots. Mais si on le fait, la ponctuation finale se place à l’extérieur des guillemets :

  • La bonne façon d’écrire l’appellation est : « baie James ».