Public Works and Government Services Canada
Symbol of the Government of Canada

Institutional Links

 

Important notice

Good news! We have updated our writing tools. A new version of the Juridictionnaire is now available.

Don’t forget to update your bookmarks. Within a few weeks, the current version of the Juridictionnaire will no longer be available.

Search Canada.ca
To begin your search, go to the alphabetical index below and click on the first letter of the word you are searching for.

Juridictionnaire

pénaliste / pénologie / pénologue

  1. La pénologie (la graphie savante poenologie se rencontre moins souvent), qu’on appelle aussi science pénitentiaire et science de la peine, est une discipline qui étudie le droit pénal général et spécial dans la perspective particulière du régime des mesures pénales, de l’application des peines et de l’infliction des sanctions. Son examen porte à la fois sur les principes généraux qui gouvernent la détermination et l’exécution de la peine ("sentencing"), les principes qui régissent le prononcé des sanctions, la nature et l’évolution des mesures pénologiques envisagées par l’État dans son rôle d’autorité répressive et, enfin, le cadre d’application et d’exécution des sanctions pénales.
  2. Il importe de distinguer deux genres de spécialistes du droit pénal. Les pénologues (néologisme formé sur le modèle de criminologue) sont des auteurs, comme Hélène Dumont, au Canada, et Smelck et Pecca, en France, qui se consacrent à l’étude du droit relatif aux régimes des peines et des sanctions (enseignement de la pénologie, étude de la pénologie, traité de pénologie), tandis que les pénalistes sont soit, au sens large, des praticiens du droit pénal, soit, au sens strict, des auteurs et des universitaires dont l’activité professionnelle est consacrée à l’étude et à l’enseignement du droit pénal, comme Côté-Harper, Rainville et Turgeon, au Canada, et Larguier, en France.
  • CRIMINALISTE.