Public Works and Government Services Canada
Symbol of the Government of Canada

Institutional Links

 

Important notice

Good news! We have updated our writing tools. A new version of the Juridictionnaire is now available.

Don’t forget to update your bookmarks. Within a few weeks, the current version of the Juridictionnaire will no longer be available.

Search Canada.ca
To begin your search, go to the alphabetical index below and click on the first letter of the word you are searching for.

Juridictionnaire

pré-

  1. Du préfixe latin præ- signifiant avant, en avant ou devant, le préfixe pré- marque l’antériorité temporelle (cas le plus fréquent des occurrences) ou spatiale. Il signifie ce qui est préalable ou préparatoire, ce qui vient avant, ce qui est fait à l’avance, et forme de nombreux mots composés qui, dans l’orthographe moderne, s’écrivent généralement sans le trait d’union, même quand le second élément commence par une voyelle : préaccident, préachat, préacheminé, préacquis, préadditionné, préadmissibilité, préagonie, préapprentissage, préautorisation, préaveu, préavis, précession, précompte, préconstitué, prédécéder, prédécès, prédédouanement, prédécisionnel, prédélinquant, prédire, préenquête, préétabli, préfiançailles, préfolie, préinscription, préjuger, prénatal, préopiner, prépaiement, préretraite, présalaire, présanction, présélection, présentenciel.
  2. La liste n’est évidemment pas exhaustive. Il convient toutefois de remarquer l’absence de [prérequis], anglicisme venu de "prerequisite" et très répandu dans notre langue. On dit plutôt un ou des préalables, condition préalable, élément indispensable, nécessaire ou autres termes ou groupes de mots rendant l’idée de ce qui se fait préalablement à autre chose, de ce qui est considéré comme devant se faire pour que se réalise une chose, de ce qui est nécessaire avant l’accomplissement de toute autre chose.
  3. Cette règle est générale, l’usage n’ayant pas encore fixé définitivement une orthographe uniforme, comme le constatent les dictionnaires généraux.
  4. Le préfixe pré- fonctionne comme antonyme du préfixe post-. Comme procédé de composition du lexique, il sert de complément à l’utilisation du préfixe anté- (ante(-)mortem).