Public Works and Government Services Canada
Symbol of the Government of Canada

Institutional Links

 

Important notice

Good news! We have updated our writing tools. A new version of the Juridictionnaire is now available.

Don’t forget to update your bookmarks. Within a few weeks, the current version of the Juridictionnaire will no longer be available.

Search Canada.ca
To begin your search, go to the alphabetical index below and click on the first letter of the word you are searching for.

Juridictionnaire

bénéficier / profiter

Le verbe bénéficier signifie exclusivement tirer profit de, profiter d’un avantage. Bénéficier des circonstances atténuantes 1. Bénéficier de la mansuétude du jury. Bénéficier d’un procès avec jury. « Les instigateurs ont bénéficié d’une décision de non-lieu. » « Les héritiers ne bénéficieront plus de ces avantages. Pour les en faire bénéficier, la Cour s’est servie d’un biais, les stipulations pour autrui. »

Bénéficier ne signifie pas être favorable, comme dans la phrase : « La décision rendue par la Cour [a bénéficié] à toutes les victimes de cet acte criminel. ». La construction avec la préposition à est condamnée. Ainsi, au lieu de dire « Cette loi [bénéficie à] tous les revendicateurs du statut de réfugié », il faut dire plutôt : « Cette loi profite à tous les revendicateurs du statut de réfugié ». Selon l’Académie française, le verbe bénéficier ne peut avoir pour sujet que la personne ou la chose qui bénéficie. Il faut dire : « Vous bénéficiez de cette mesure » et non « Cette mesure [vous bénéficie]. » Seul le verbe profiter peut se construire avec la préposition à, comme il est écrit dans l’exemple précédent. »

  • BÉNÉFICE.
  • BÉNÉFICIAIRE.